Rédiger une introduction dans les règles de l'art demande une certaine discipline, quelques connaissances, ainsi qu'une idée très claire du sujet dont vous allez traiter.

>> Téléchargement : Le guide pour créer un guide de style pour votre marque

En quelques lignes, un utilisateur peut choisir de s'intéresser à votre contenu, ou bien d'aller chercher une réponse ailleurs. Pour être efficace (et agréable), une introduction doit être aussi informative que percutante. Voici quelques conseils pour rédiger une introduction :

Comment concevoir un guide de style ?

Téléchargez ce guide gratuit et créez une image de marque cohérente grâce à cet e-book accompagné de modèles.

1 - Rédiger l'introduction à la fin

Une bonne introduction se doit d'être le résumé de l'ensemble de votre contenu. Pour la rédiger en ayant bien en tête le sujet, mieux vaut l'avoir déjà traité. Il est donc conseillé de rédiger l'introduction à la fin, au moment de dresser votre conclusion. C'est une logique adoptée par un grand nombre de rédacteurs et qui a fait ses preuves.

La conclusion apporte une réponse à la problématique formulée en début de texte. Connaître la réponse est en effet d'une grande aide pour formuler la question. Les points clés de votre argumentation étant définis et organisés, la conclusion suivant la logique de l'argumentation, vous avez en main tous les éléments pour rédiger une introduction parfaitement adaptée.

2 - Définir une phrase d'accroche

La phrase d'accroche est la toute première phrase qui va être lue par votre audience. Elle est donc votre alliée pour commencer à séduire ce visiteur venu lire votre contenu à la recherche d'une information. Si cette première phrase et les quelques premières lignes le captivent, il y a de grandes chances qu'il continue la lecture et se souvienne de vous.

En soignant votre accroche, vous travaillez sur l'engagement de vos lecteurs dès les premières secondes. Pour cela, vous pouvez avoir recours à une question courte, du type : « Envie de partir en week-end pour les ponts de mai ? » ou encore débuter par la citation d'une personnalité publique. S'il s'agit d'un article de blog informatif, il peut être très pertinent d'entamer votre introduction par une statistique. Enfin, l'usage de la comparaison ou de la métaphore est tout aussi efficient.

Quoi qu'il en soit, l'accroche doit marquer l'esprit du lecteur. Ce peut être en créant une image mentale, en retenant son attention ou en l'invitant à se questionner sur ses propres besoins ou habitudes. Vous l'aurez compris, votre phrase d'accroche doit être percutante, relativement courte et simple à assimiler.

3 - Annoncer le plan avec la méthode de la pyramide inversée

Il s'agit d'une méthode journalistique qui a eu l'occasion de faire ses preuves dans tous les types de rédaction. Sur le web, l'adopter permet de guider le lecteur en lui délivrant les informations essentielles dès le début du texte.

Si la structure de la pyramide inversée se déploie dans tout le corps du texte, cela revient à placer les informations principales et essentielles dès l'introduction. Cela peut sembler contre-productif au premier abord, mais c'est en réalité un service rendu à l'utilisateur, car, sur Internet, celui-ci a peu de temps à accorder à un seul et même contenu.

Ainsi, utiliser la pyramide inversée revient à mettre à sa disposition toutes les informations principales dans l'introduction et le premier paragraphe. Si le lecteur a réellement besoin d'informations détaillées, il choisira de lui-même de poursuivre la lecture. C'est une méthode particulièrement adaptée aux sujets techniques et pour un public spécialisé.

En revanche, elle ne s'adapte pas à tous les formats de contenus. La méthode de la pyramide inversée est idéale pour apporter des éléments de contexte dès l'introduction. Elle perdra en efficacité si elle n'est pas suivie d'une annonce de la problématique.

4 - Être concis

Il s'agit d'un conseil tout aussi général qu'essentiel. Bien que l'introduction doive contenir les informations essentielles de l'article, contextualiser le sujet si besoin, et poser la problématique, elle doit réunir tout cela dans un format court et percutant.

Tout l'enjeu de la rédaction d'une introduction repose dans le défi de trouver un équilibre entre qualité informative d'une part et concision d'autre part. Un défi qui demande au rédacteur de fournir des informations clés en quelques lignes pour donner envie au lecteur d'aller plus loin, tout en n'en révélant pas trop afin d'éviter qu'il aille voir ailleurs.

Dans l'introduction comme dans l'ensemble du texte, la rédaction doit être concise et soignée. Pour être percutantes et claires à la lecture, les phrases devront être courtes. Vous éviterez ainsi une syntaxe lourde, qui pourrait décourager le lecteur. Enfin, les fautes d'orthographe sont à bannir.

5 - Rappeler la problématique

En toute logique, l'annonce de la problématique suit la structure de la pyramide inversée précédemment évoquée. Elle clôture l'introduction et invite le lecteur à entrer dans le vif du sujet. Si le titre de votre article est une question, il se peut qu'il corresponde de très près à la problématique à laquelle vous allez répondre dans le texte.

Il vous faudra alors faire en sorte que la formulation de la problématique en fin d'introduction prenne une forme différente. Pour une introduction percutante du début à la fin, privilégiez une question qui se rapporte aux informations ou chiffres présentés en début d'introduction. De cette manière, vous créez un fil conducteur qui guidera le lecteur dans la compréhension de votre argumentation.

Pour aller plus loin, téléchargez cet e-book gratuit pour donner à votre entreprise une image de marque unique.

Co;;ent concevoir un guide de style pour votre marque ?

 Slide-in-CTA : Comment concevoir un guide de style pour votre marque ?

Publication originale le 19 juin 2020, mise à jour le 23 octobre 2020

Sujet(s):

Copywriting