Un CMS (Content Management System) permet aussi bien de créer un site institutionnel qu'un site e-commerce. Mais encore faut-il choisir le bon. En effet, chaque système de gestion de contenu a ses propres avantages et inconvénients, qu'il convient d'analyser soigneusement avant d'arrêter un choix.

Découvrez le guide et les modèles pour simplifier la refonte de votre site web.

Pour comparer plus facilement les solutions, il est recommandé d'en tester plusieurs : la plupart d'entre elles proposent des démonstrations ou des périodes d'essai gratuites.

Le type de site web à créer

La nature du projet web doit être définie précisément en amont pour choisir le bon CMS, car ces logiciels peuvent proposer des fonctionnalités très différentes. Certains sont dévoués à la création d'une boutique en ligne par exemple. D'autres encore sont résolument tournés vers les projets d'inbound marketing. Mais il existe aussi des CMS plus « généralistes », souvent utilisés pour les blogs d'entreprise et les sites vitrines.

Facilité d'utilisation

Par définition, un bon CMS doit permettre de développer très facilement un projet web, sans nécessiter de connaître un langage informatique. Si les avis des autres utilisateurs peuvent aider, le mieux est de tester directement plusieurs CMS pour voir celui qui offre la prise en main la plus intuitive. À noter que la possibilité de glisser/déposer du contenu dans l'éditeur de texte constitue souvent un « plus ».

Les fonctionnalités optimisant l'UX

Pour fidéliser les internautes, il est impératif de leur proposer une bonne expérience utilisateur. C'est pourquoi toutes les fonctionnalités pouvant améliorer l'UX doivent être examinées très attentivement. Par exemple, le CMS permet-il de créer un site responsive design, pour un bon rendu sur les appareils mobiles ? Ou encore propose-t-il des options pour que les visiteurs puissent facilement partager les contenus avec leurs proches sur les réseaux sociaux ?

La possibilité d'ajouter des plugins

La possibilité d'ajouter des extensions est un avantage pour personnaliser un site web et le faire évoluer. Il peut s'agir d'un programme d'A/B testing par exemple, ou d'un outil de marketing automation. Mais ajouter trop d'extensions peut ralentir le site : l'idéal est donc d'opter pour un CMS intégrant déjà, si ce n'est la totalité, du moins la plus grande partie des fonctionnalités nécessaires à l'atteinte d'objectifs prédéfinis.

La possibilité de développer des fonctionnalités

Certes, l'objectif premier d'un CMS est de créer un site sans programmer quoi que soit. Cependant, pour se démarquer des concurrents et/ou atteindre un objectif très spécifique, il peut être utile de créer une fonctionnalité de temps en temps, quitte à confier la tâche à un développeur indépendant. D'où l'intérêt d'opter pour un CMS assez flexible pour supporter ce genre d'ajout.

La rapidité du logiciel

En règle générale, les CMS proposent des solutions pour optimiser la vitesse de chargement, mais il est toujours plus prudent de vérifier. En effet, un site trop lent à charger, que ce soit sur ordinateur ou sur mobile, fait fuir les visiteurs. C'est pourquoi il faut absolument opter pour un système de gestion de contenu garantissant une bonne vitesse d'affichage, même en cas d'afflux massif d'internautes.

Un CMS multilingue ou non ?

Pour un projet web à dimension internationale, il est important de vérifier que le CMS gère bien toutes les langues nécessaires. À plus forte raison si certaines d'entre elles nécessitent d'afficher des charsets (codages de caractères) spécifiques comme le japonais par exemple, qui, à titre informatif, demande le charset iso-2022-jp. Beaucoup de CMS ne prenant pas en charge ce type de charset, cela affine rapidement la sélection.

Les options pour promouvoir le site

Créer un site web avec un CMS est une chose. Le faire connaître en est une autre. Sur ce point, tous les logiciels ne se valent pas. Il convient notamment de vérifier s'ils proposent des fonctions pour publier automatiquement les contenus sur les réseaux sociaux, pour créer et envoyer les e-mails, ou encore des fonctionnalités pour optimiser le référencement SEO des différentes pages.

La qualité du support technique

Autre point très important pour choisir un CMS : la qualité de l'assistance technique, bien utile à contacter en cas de « bug » ou de questions sur une fonctionnalité. Les avis publiés en ligne sont souvent précieux : il faut surtout déterminer si l'équipe technique est facile à joindre, réactive (ex. : réponse sous 48 heures par e-mail) et efficace. À noter que certains CMS proposent aussi un accompagnement personnalisé en option.

Le prix du CMS

Enfin, reste la question des tarifs : si les CMS « grand public » disposent souvent d'une formule gratuite (avec éventuellement des options payantes), les CMS professionnels proposent plutôt une ou plusieurs formules payantes, classiquement sous la forme d'un abonnement mensuel. Cela peut varier de quelques dizaines d'euros pour les prestations les plus simples à plusieurs centaines d'euros pour les plus étoffées. Il faut également vérifier si l'hébergement est inclus ou à régler séparément.

Une fois votre choix fait, utilisez ce guide et ces modèles pour simplifier la refonte de votre site.

Le guide indispensable pour la refonte de votre site web

  Le guide indispensable pour la refonte de votre site web

Publication originale le 12 mars 2020, mise à jour le 12 mars 2020

Sujet(s):

Conception de site web