Est-il pertinent de créer davantage de contenu de qualité inférieure, ou faut-il préférer un volume moindre mais d'une qualité supérieure ? Depuis toujours, le secteur du marketing est intéressé par ce débat qui oppose qualité et quantité.

>> Téléchargement : Modèle de calendrier éditorial et d'articles de blog.

Pour répondre à cette question, HubSpot partage son analyse de blog en plusieurs étapes :

Comment planifier et organiser vos articles de blog ?

Téléchargez ces modèles de plannings éditoriaux pour vous aider à organiser et cibler le contenu et en fin de compte atteindre vos objectifs.

Déploiement des contenus de blogging

Dans un monde parfait, la réponse serait invariablement la suivante : « Mieux vaut un volume moindre mais d'une qualité supérieure ».

Il faudrait donc consacrer beaucoup de temps à effectuer des recherches et à rédiger des articles qui seraient plébiscités par la planète web dès leur publication. Leur qualité inégalable permettrait de générer une quantité impressionnante de trafic et de leads.

Force est pourtant de constater que le blogging ne fonctionne pas ainsi. Certes, développer un blog implique de publier constamment un contenu apprécié par son audience mais pour y parvenir, la fréquence de publication, le format et la présentation de chaque article peuvent varier et influer sur les indicateurs de performance.

Choix des indicateurs de performance

L'équipe du blog Marketing de HubSpot a mené plusieurs expériences pour apporter des réponses factuelles à ces questions fondamentales : la stratégie d'un blog marketing, centrée autour d'un grand volume de contenus, est-elle toujours la meilleure ? Avec un nombre identique de collaborateurs et de ressources, quels sont les types d'articles à publier ? Quelle fréquence favoriser pour un développement efficace ?

Dans le cadre de ces tests, les indicateurs retenus sont le nombre de vues, le nombre net de nouveaux prospects et le nombre d'abonnés :

    • nombre de vues : une vue est comptée à chaque fois qu'un article de blog doté d'un cookie des événements du logiciel de HubSpot est comptabilisé ;
    • nombre net de nouveaux prospects : un nouveau lecteur devient un prospect dès qu'il remplit un formulaire de génération de lead sur une page de destination alors qu'il ne l'avait jamais fait ;
    • nombre d'abonnés : il s'agit des internautes qui choisissent de recevoir des notifications immédiates, quotidiennes ou hebdomadaires de la part du blog Marketing.

Pour atteindre des objectifs probants sur ces indicateurs, le blog Marketing de HubSpot publie en moyenne trois à cinq articles quotidiens, ainsi qu'un article supplémentaire le week-end. Chaque semaine, le blog accueille donc 20 à 25 nouveaux articles.

Il convient de noter que le succès du blog ne repose pas uniquement sur la publication de nouveaux articles : 92 % des leads et 75 % du trafic au cours d'un mois donné proviennent d'articles publiés au cours d'un mois précédent. Toutefois, dans le cadre de cette expérience, il sera uniquement question de l'impact des nouveaux articles.

Types d'articles publiés

Voici les différents types d'articles publiés sur le blog de HubSpot :

    • Stratégie : ces articles sont le socle de la publication de contenus. Les lecteurs y puisent des connaissances pratiques souvent pointues. Ils s'informent sur un sujet lié au marketing. À noter que l'article ne contient pas nécessairement de données ou de citations originales.
    • Stratégie détaillée : avec plus de 1 500 mots, ces articles précisent des points stratégiques et abordent des sujets en profondeur. Les exemples sont récents, les citations originales et les données actuelles.
    • Infographies : ces articles se présentent sous la forme d'infographies ou de SlideShare. Ils disposent de paragraphes de présentation, puis laissent toute la place au support choisi pour exprimer le propos.
    • Éditorial : ces articles traitent d'une tendance et/ou d'un sujet « spécial marketeurs ». Ils se composent d'entretiens originaux, de données fiables et d'exemples. Ils diffèrent des articles stratégiques sur deux aspects : ils ne proposent généralement pas de points concrets à appliquer, et ils abordent des sujets qui ne sont pas toujours directement liés au marketing.
    • Articles de promotion : ces articles courts assurent la promotion d'une offre : e-book, modèle, webinaire, téléchargement ou outil.
    • Syndication : ces articles s'accompagnent de la mention en italique « Cet article est issu de...». En général, ils proviennent d'un blog interne ou d'un site externe.
    • TOFU : ces articles sont susceptibles d'intéresser un public large. Ils sont placés au sommet de l'entonnoir également nommé TOFU pour Top of the Funnel. Leur tonalité est plus légère. Les contenus évoquent des tendances générales sur Internet ou des sujets professionnels. Pas de leçons stratégiques, mais la publication doit faire sens et poursuit l'objectif de générer un trafic spécifique.
    • Initiatives variées de l'équipe : le blog a pour vocation de soutenir l'activité de l'entreprise. Des articles appuient donc les objectifs globaux de HubSpot. Leur mise en ligne n'est pas nécessairement liée aux visites, ni à la génération de leads ou d'abonnés. Cette catégorie rassemble également les articles qui n'appartiennent pas aux rubriques précédentes.

La fréquence usuelle de publication des articles sur le blog ne tient pas compte des articles TOFU, car ils sont minoritaires.

Optimiser une stratégie blogging

Partie 1 : quelle est la stratégie éditoriale optimale ?

Cette première partie de l'expérience est le résultat d'un travail réalisé de concert avec Moz pour découvrir les stratégies éditoriales optimales. L'expérience a duré six semaines. Quelque temps plus tard, Moz a lancé une expérience similaire sur son blog.

Les 3 questions posées sont :

  • Faut-il publier davantage d'articles qui impliquent une rédaction exhaustive et une fréquence de publication plus rare ?
  • Est-il plus pertinent de publier un plus grand volume d'articles moins complets ?
  • Quels sont les effets à court terme de ces stratégies sur les trafics, les leads et les abonnés ?

Méthodologie

Les différentes stratégies éditoriales sont appliquées sur des séquences de deux semaines.

Phase de référence : publication de 23 articles par semaine.

Il s'agit de la fréquence éditoriale habituelle. Elle sert de base d'étude aux deux phases à venir.

Faible volume, grande qualité (FVGQ) : publication de 11,5 articles par semaine soit -50 % d'articles publiés par rapport à la phase de référence, avec une tendance à rédiger des contenus plus exhaustifs comme des articles éditoriaux ou de stratégie détaillée. Les publications plus légères, comme les articles de stratégie ou les infographies, sont revues à la baisse.

Grand volume, faible qualité (GVFQ) : publication de 34,50 articles par semaine, soit +50 % d'articles publiés par rapport à la phase de référence, avec une tendance à rédiger des articles moins exhaustifs à l'instar d'infographies, de publicités et d'articles de stratégie.

Après analyse, 3 faits sont notables :

  • Trafic et leads issus uniquement des nouveaux articles : grâce à l'élimination des anciens articles qui génèrent un trafic notable à long terme, il a été plus aisé d'identifier les effets du format et de la fréquence des articles sur le trafic et les prospects ;
  • Résultats obtenus uniquement durant la semaine : entreprise B2B, HubSpot dispose d'un trafic qui se produit essentiellement durant la semaine. Il s'agissait donc de la meilleure période de référence pour l'expérience. Les résultats de génération de trafic et de leads ont été exclusivement mesurés entre le jour de la publication du contenu et le vendredi, dernier jour ouvré de la semaine ;
  • Aucun trafic ou lead provenant de sources rémunérées : de ce fait, il a été possible de comparer des résultats cohérents au cours des trois phases de l'expérience.

Résultats

1 – Un trafic quasi similaire pour les phases de référence et de grand volume faible qualité (GVFQ)

Au cours de la phase de FVGQ, le trafic a baissé de 32 % par rapport à la phase de référence. En revanche, au cours de la phase de GVFQ, le trafic a augmenté de 5 % par rapport à la phase de référence.

Point clé à retenir

Au cours des phases de référence et GVFQ, le trafic est pratiquement similaire. Conclusion : il existe une limite au contenu que les lecteurs peuvent absorber. Ils peinent à parvenir à lire 35 articles hebdomadaires.

Lorsque le nombre d'articles est inférieur à celui de la phase de référence, et ce même lorsque leur contenu est plus exhaustif, le trafic est également inférieur. La raison de la faible performance de cette phase s'explique ainsi : la répartition des sources de trafic est restée presque identique au sein de tous les canaux lors de chaque phase de l'expérience, exception faite des deux canaux qui s'attachent en priorité à la qualité : l'e-mail et les réseaux sociaux. Le trafic issu de ces deux canaux a diminué durant la phase de faible volume grande qualité, mais il est demeuré constant durant les phases de référence et de grand volume faible qualité.

Résultat : lorsqu'une quantité inférieure d'articles est publiée, les opportunités de cliquer sur un lien d'article dans un e-mail et de partager celui-ci sur les réseaux sociaux s'amenuisent.

La qualité ne peut pas remplacer la fréquence lorsqu'il s'agit de trafic à court terme.

2 – Un nombre de leads qui a doublé par rapport à la phase de référence durant la phase de grand volume faible qualité (GVFQ)

Le nombre de leads n'a baissé que de 4 % durant la phase de faible volume grande qualité par rapport à la phase de référence.

En revanche, au cours de la phase de grand volume faible qualité, il a doublé par rapport à la phase de référence.

Point clé à retenir

La phase de grand volume faible qualité est plus avantageuse pour la génération de leads liée à de nouveaux articles.

Chaque article engendre le même nombre moyen de leads, mais le volume global est plus élevé.

3 – La liste de notifications immédiates par e-mail a connu le plus grand nombre de désinscriptions au cours de la phase de grand volume faible qualité

Afin de voir comment le volume des articles affectait les abonnés, l'étude a quantifié le nombre de personnes qui se sont désinscrites lors de chaque phase en fonction de leur type d'abonnement.

Comme le diagramme ci-dessous le montre, la liste des notifications immédiates semble être la seule à avoir été affectée par l'expérience : la perte d'abonnés a freiné durant la phase de faible volume grande qualité, mais elle a augmenté lors de la phase de grand volume faible qualité.

Tout ceci est logique, car seules les notifications immédiates sont affectées par un volume croissant : un nombre similaire d'e-mails quotidiens et hebdomadaires a été envoyé au cours des trois phases de l'expérience.

Par ailleurs, le flux changeant des abonnés aux notifications immédiates n'est pas alarmant.

En effet, un grand nombre de nouveaux abonnements au cours de la phase de grand volume faible qualité a été totalisé. Cette augmentation a compensé la perte subie. Elle est sans doute liée à la mention de HubSpot dans un article du site Entrepreneur et à la mise en place d'un module de pop-up de sortie.

Point clé à retenir

La seule liste affectée par l'expérience est celle des notifications immédiates. Publier plus d'articles entraîne donc un plus grand nombre de désinscriptions.

Conclusion de la partie 1

  • La stratégie de FVGQ n'est pas viable pour HubSpot.
  • Les pertes de trafic et de leads sont trop importantes. Elles ne peuvent pas être compensées par le ralentissement de la perte d'abonnés.
  • Comparer les phases de GVFQ et de référence montre qu'elles génèrent des résultats identiques.
  • La phase de grand volume faible qualité attire un peu plus de trafic et génère également plus de leads. Néanmoins, l'écart est faible.
  • En incluant le fait que les nouveaux articles de blog représentent uniquement 8 % des capacités de génération de leads du mois, la différence entre ces deux phases s'estompe.
  • De plus, la phase de référence est celle qui a connu le chiffre le plus faible en matière de perte d'abonnés.
  • Quelle est alors la seule différence significative entre les deux phases ? L'ampleur de l'effort fourni par l'équipe du blog de HuSpot.
  • Face à ces résultats, il est donc logique de poursuivre avec la phase de référence, d'autant que cette dernière peut être enrichie grâce à l'apport d'articles à « rendement élevé ».
  • Quels types d'articles offrent un « rendement élevé » et apportent plus de trafic et de leads que les articles moyens ? La réponse est livrée dans la seconde partie de l'expérience.

Partie 2 : quels types d'articles offrent le rendement le plus élevé ?

Généralement, les indicateurs permettent de mesurer le rendement immédiat d'un article de blog.

Pourtant, le blogging est une activité qui s'inscrit dans le long terme. Les articles peuvent générer des résultats longtemps après leur publication.

L'étude des articles à « rendement élevé » se fonde ainsi sur les performances évaluées à court terme et à long terme.

Méthodologie

L'examen porte sur les capacités de génération de trafic et de leads à long terme de différents types d'articles.

Résultats

1 – Les articles TOFU et de stratégie détaillée, ainsi que les infographies, génèrent le plus de trafic, tandis que les articles stratégiques et de promotion obtiennent le plus de leads

Le nombre moyen de vues obtenu par chaque type d'article au cours des six premiers mois qui suivent sa première publication est la période de référence.

Dans les graphiques ci-dessous, tous les articles, quel que soit leur type, génèrent le plus de trafic au cours du 1er mois. Celui-ci fléchit ensuite entre le 2e et le 6e mois.

Les seules différences entre les articles sont :

  •  l'ampleur de l'élan de trafic initial ;
  •  la rapidité de la chute de trafic entre le 2e et le 6e mois.

L'examen des données du 1er mois montre que :

  • les articles TOFU ainsi que ceux de stratégie détaillée et les infographies génèrent le plus grand nombre moyen de vues ;
  • le reste des articles - stratégie, éditorial, syndication et publicité - atteint un nombre moyen de vues similaire au cours du 1er mois ;
  • entre le 2e et le 6e mois, une diminution assez importante du nombre moyen de vues impacte tous les types d'articles.

Quatre tendances se dégagent :

  • les articles TOFU bénéficient de la meilleure performance, suivis par les articles de stratégie détaillée ;
  • les autres types d'articles - infographies, stratégie, éditorial, syndication et articles de promotion - reçoivent un nombre moyen de vues similaire ;
  • les syndications obtiennent les résultats les moins satisfaisants ;
  • le trafic moyen établi sur six mois pour tous les types d'articles révèle que les articles TOFU obtiennent la meilleure performance. Ils sont suivis par les articles de stratégie détaillée et les infographies. Les syndications arrivent en dernière position.

Leads estimés

L'étude du taux de conversion estimé entre visiteur et lead de tous les types d'articles permet de calculer les effets sur la génération de leads.

  • Le graphique montre que les articles publicitaires sont visiblement les plus avantageux. Ils génèrent le plus grand nombre de leads en moyenne, et ce tous les mois qui suivent leur publication.
  • En matière de génération de leads, les articles publicitaires sont suivis par les articles stratégiques.
  • Les articles de stratégie détaillée et les infographies reçoivent globalement le même nombre de leads au fil du temps.
  • Les syndications apportent peu de leads, ce qui est logique, car ces articles ne comportent généralement pas de CTA.

Le cumul moyen des leads générés pour chaque type d'article met en évidence un point essentiel : les articles de promotion génèrent plus de leads que les autres types d'articles qui, pour la plupart, contribuent peu à l'obtention de leads.

Points clés à retenir

En matière de trafic et de leads, un article montrera un bon rendement au fil du temps s'il obtient une bonne performance au cours du 1er mois.

Si un article parvient à générer du trafic et des leads au cours du 1er mois de diffusion, son succès à long terme est assuré.

Les articles TOFU, de stratégie détaillée et les infographies génèrent plus de trafic, tandis que les articles publicitaires et stratégiques obtiennent plus de leads.

2 – Les articles à « rendement élevé » : aucun type d'article ne génère une quantité de trafic et de leads supérieure à la moyenne

Il est intéressant de connaître la quantité moyenne de trafic et de leads que chaque type d'article obtient en six mois, mais les données manquent de contexte.

Ainsi, il est plus pertinent de comparer la moyenne de chaque article avec les nombres moyens de vues et de leads obtenus par un article typique.

Cette opération montre que trois types d'articles offrent un rendement élevé, c'est-à-dire qu'ils obtiennent un nombre de vues supérieur à la moyenne établie sur six mois :

  • TOFU : +178 % ;
  • stratégie détaillée : +75 % ;
  • infographies : +30 %.

Quatre ont faibli au cours des six mois :

  • promotion : -0,29 % ;
  • stratégie : -9 % ;
  • éditorial : -18 % ;
  • syndication : -30 %.

La comparaison du nombre moyen de leads générés par chaque type d'article au cours des six mois permet de constater que seuls les articles de type Promotion et Stratégie génèrent un nombre de leads supérieur à la moyenne, avec respectivement +533 % et +24 %. Les autres catégories obtiennent un nombre de leads inférieur à la moyenne.

Points clés à retenir

Sur le long terme, les articles au trafic le plus rentable sont les TOFU, les articles de stratégie détaillée et les infographies.

Toutefois, ces catégories ne sont pas celles qui offrent un « rendement élevé » en matière de leads : il s'agit de la catégorie des articles publicitaires et stratégiques.

Au final, aucun type d'article ne permet de générer à la fois le meilleur trafic et le meilleur lead.

3 – L'impact des sources en matière de trafic sur la stratégie éditoriale

Les e-mails, le trafic direct et les réseaux sociaux représentent la plus grande partie du trafic initial. Après un pic de fréquentation, ce trafic décline naturellement. Le trafic organique, lui, demeure plus stable sur une période donnée.

Voici une idée générale des sources de trafic pour la plupart des articles :

Points clés à retenir

Sur une durée de six mois, chaque type d'article reçoit des sources de trafic pratiquement similaires.

Toutefois, le trafic moyen global présente de grandes différences parce que le volume reçu sur chaque canal peut profondément varier.

4 – Typologie des articles qui offrent la meilleure performance par plateforme

Trafic par e-mail

Le trafic issu des e-mails est éphémère. Il témoigne d'un élan au cours du 1er mois. Celui-ci retombe brutalement, quel que soit le type d'article.

Par ailleurs, ce canal s'apparente à un circuit, car les e-mails quotidiens et hebdomadaires émis par l'équipe du blog de HubSpot comportent un choix assumé des meilleurs articles du jour ou de la semaine.

Trafic naturel

En matière de trafic naturel, un succès enregistré le 1er mois ne garantit pas d'autres succès sur les mois suivants.

Par ailleurs, les articles TOFU ne suivent absolument pas ce modèle. Ils rencontrent un succès majeur entre le 2e et le 6e mois, et non pas le 1er mois. Une remarque toutefois : cette catégorie comporte le plus petit nombre d'articles. La courbe ci-dessous est donc sans doute plus élevée qu'elle ne l'est en réalité.

Exception faite des articles TOFU, les autres types d'articles reçoivent des niveaux similaires de trafic naturel sur la période donnée.

Les articles de stratégie et de stratégie détaillée se placent derrière les articles TOFU sur le podium de la popularité. Ce sont ceux qui subissent la moins forte baisse de trafic.

Trafic social

À l'instar des e-mails, le trafic issu des réseaux sociaux tend à connaître son apogée au cours du 1er mois, puis à décliner lentement jusqu'au 6e mois.

Au cours du 1er mois, les articles qui obtiennent le plus grand trafic moyen sont les suivants : articles TOFU, de promotion, infographies et articles de stratégie détaillée.

À l'issue du 1er mois, la plus grande partie du trafic social chute.

Les articles de stratégie détaillée sont ceux qui sont résistent le plus aisément au déclin du trafic.

Trafic direct

Les accès directs constituent la plus grande partie du trafic pour chaque type d'article au cours du 1er mois.

Les articles de stratégie détaillée et TOFU sont ceux qui reçoivent le plus de trafic direct au cours des six mois.

Renvois via d'autres sites

Au sein de tous les canaux, les renvois apportent relativement peu de trafic. À l'image des autres sources, ils apportent plus de trafic au cours du 1er mois, surtout pour les infographies et les articles de stratégie détaillée. Il est intéressant de noter que les renvois et le trafic social sont les seuls à permettre aux infographies d'obtenir plus de trafic que les articles de stratégie détaillée au cours du 1er mois.

Points clés à retenir

La plupart des sources mentionnées sont importantes pour obtenir du trafic au cours des six mois.

Néanmoins, seul le trafic naturel permet d'apporter un trafic durable à long terme.

L'étude affinée de chacune de ces sources indique que les articles TOFU, de stratégie détaillée et les infographies dominent le classement.

Leurs canaux de prédilection varient légèrement :

  • TOFU : trafic en provenance de presque tous les canaux, surtout le trafic naturel. Ces articles sont les seuls à obtenir plus de trafic dans la durée qu'au cours du 1er mois. L'hypothèse principale est qu'une audience élargie les trouve pertinents. Ils rayonnent au-delà du cercle des lecteurs typiques.
  • Stratégie détaillée : trafic issu principalement des e-mails, des recherches naturelles, des accès directs et des renvois via d'autres sites. Les renvois sont la principale différence entre les sources du trafic des articles de stratégie détaillée et des articles TOFU : grâce à eux, les articles de stratégie détaillée obtiennent plus d'audience. Il est possible que l'explication réside dans le fait que ces articles délivrent un contenu utile. Celui-ci peut être conseillé en qualité de ressources au sein d'autres articles.
  • Infographies : trafic essentiellement composé du trafic social et des renvois. Ces articles s'inspirent largement d'un contenu externe populaire. Il est donc logique que leur trafic soit issu de deux canaux visibles et orientés sur le partage.

Conclusion de la partie 2

Les articles à « rendement élevé » en matière de trafic sont les articles TOFU, les articles de stratégie détaillée et les infographies.

Ceux qui offrent un « rendement élevé » pour les leads sont les articles de promotion et les articles stratégiques.

Il est donc conseillé de travailler un calendrier éditorial qui favorise l'alternance entre ces types d'articles de façon à atteindre et dépasser ses objectifs.

7 points clés pour la publication d'articles de blog

Voici des recommandations pour développer efficacement un blog.

1 - Conserver la fréquence de la phase de référence

Cette phase offre le plus grand nombre de vues au regard des efforts fournis dans le cadre de la rédaction de chaque article.

La phase de grand volume faible qualité génère seulement quelques milliers de vues en plus. Elles peuvent être atteintes avec des méthodes qui ne se basent pas sur la fréquence.

Concrètement, l'équipe marketing du blog de HubSpot a obtenu +1% de leads au cours de la phase de grand volume faible qualité par rapport à la phase de référence. La phase de grand volume faible qualité requiert plus d'efforts que la phase de référence. Il sera plus facile d'obtenir +1 % de leads grâce à une distribution éditoriale légèrement corrigée.

2 - Publier davantage d'articles détaillés

Ces articles apportent plus de trafic, en moyenne, que tous les autres types d'articles, et bénéficient d'un trafic notable au fil du temps.

3 - Publier légèrement moins d'articles stratégiques, mais s'attacher beaucoup à la recherche de mots-clés

Ce format n'offre pas de performance notable, sauf grâce aux recherches naturelles.

Effectuer davantage de recherches pour choisir judicieusement des sujets pertinents influe sur une augmentation du trafic naturel au fil du temps, et apporte de la matière pour les futures mises à jour des articles.

4 - Produire plus d'articles TOFU et d'infographies

Ces deux types d'articles génèrent un vaste trafic à court et long terme. Ils impliquent moins d'efforts que certains types d'articles.

Les articles TOFU offrent la meilleure performance. Ils aident à accroître la taille et la diversité de l'audience. Toutefois, ce constat est à nuancer, car les articles de stratégie détaillée assurent un meilleur rendement lorsqu'il s'agit d'atteindre des objectifs en matière de trafic et de génération de leads.

5 - Utiliser les articles en syndication pour augmenter le trafic durant le week-end

Ces articles demandent peu de travail, et apportent un bel élan à court terme. Il est possible de les utiliser pour générer du trafic durant le week-end. Le nombre accru d'articles de stratégie détaillée, TOFU et d'infographies augmentera, lui, le trafic sur le long terme.

6 - Prévoir des articles éditoriaux environ une fois par semaine, mais effectuer plus de recherches en amont

Ce type d'article aide à atteindre une audience spécifique, et offre un effet positif à court terme. L'idéal est donc de réaliser des recherches en amont sur les tendances sociales pour cibler les sujets, et de réévaluer l'efficacité de ces articles dans 6 mois.

7 - Établir deux créneaux par semaine pour des articles publicitaires

La réduction du nombre d'articles stratégiques permet de diminuer également le nombre de leads généré en moyenne par les nouveaux articles. Pour compenser ce manque, il est opportun de consacrer deux créneaux publicitaires par semaine à des offres nouvelles ou anciennes.

Préconisations pour optimiser la stratégie d'un blog

Cette expérience détermine une véritable méthode pour développer plus rapidement un blog. Elle a nécessité beaucoup de temps et de travail manuel, ainsi que l'aide des développeurs de HubSpot.

De nombreuses entreprises ne sont pas en mesure de profiter de ces ressources. C'est la raison pour laquelle il est essentiel d'intégrer les préconisations suivantes pour gagner en efficacité.

1 – Catégoriser les articles de blog

Pour celles et ceux qui ne disposent pas d'un logiciel de marketing, il est possible d'ajouter des tags à chaque type d'articles pour les catégoriser. Autre option : utiliser un tableau Excel ou Google Docs pour assurer le suivi.

2 – Demander de l'aide pour extraire les données

L'extraction de données liées aux leads et au trafic est une tâche fastidieuse si elle est accomplie manuellement. Elle ouvre aussi la porte à des erreurs potentielles. Il vaut mieux allouer des ressources pour déléguer cette mission et obtenir des informations fiables.

3 – Réviser le mode d'emploi d'Excel

Revoir les formules basiques est une étape capitale pour éviter toute erreur de manipulation des données.

4 – Enrichir sa stratégie éditoriale

La mise en place d'une analyse de l'efficacité des contenus d'un blog permet d'arbitrer le débat entre qualité et quantité et répond à la question : à quelle fréquence publier des articles appréciés par un lectorat identifié ?

Optimisez la gestion de votre blog en utilisant un calendrier de publication grâce à ces modèles gratuits.

New Call-to-action

  Gagnez du temps en utilisant un calendrier de publication grâce à ce modèle gratuit

Publication originale le 6 juillet 2016, mise à jour le 06 avril 2021

Sujet(s):

Blogging