Google PageSpeed Insights mesure la performance d'une page web sur la base de sa vitesse de chargement, et suggère des pistes d'amélioration. Cet outil en ligne mis gratuitement à disposition par Google sert les intérêts de l'entreprise dans le cadre de sa stratégie de référencement naturel et pour son marketing digital.

>> Découvrez comment réaliser un audit du SEO technique avec ce guide gratuit.

L'entreprise visualise son score, accède à l'analyse détaillée des problèmes de performance et prend connaissance de recommandations personnalisées. L'objectif : réduire le temps de chargement des pages du site internet, pour optimiser l'expérience utilisateur, et améliorer par conséquent le classement du site dans les résultats du moteur de recherche.

  • 40 % des internautes quittent le site qui n'est pas chargé sur ordinateur au bout de 3 secondes. Sur mobile, 53 % abandonnent leur navigation lorsque le temps de chargement dépasse 3 secondes. 
  • Pour 67 % des internautes, la lenteur du site est le premier facteur d'abandon de panier. 

Ces chiffres illustrent l'impact de la vitesse de chargement d'une page sur le taux de rebond d'une part, sur le taux de conversion d'autre part : réduire le temps de chargement améliore l'expérience utilisateur et accroît les ventes. De manière indirecte, agir sur le taux de rebond et sur l'expérience utilisateur permet d'optimiser le référencement naturel : l'entreprise renforce l'efficacité de sa stratégie de marketing digital. 

  

Comment utiliser PageSpeed Insights ? 

Utiliser un outil tel que Google PageSpeed Insights est un bon moyen pour l'entreprise d'obtenir des données exploitables à ses fins marketing et commerciales. L'usage de l'interface est intuitif : l'utilisateur renseigne l'adresse URL de la page à analyser, et accède immédiatement à un rapport détaillé. L'entreprise est alors en mesure d'agir sur la base de son diagnostic personnalisé, de manière à accélérer la vitesse de chargement des pages de son site internet. 

PageSpeed Insights fournit plusieurs types de données de vitesse de chargement :  

  • Les « Lab Data », ou données de laboratoire : PageSpeed Insights utilise Lighthouse pour calculer le score de performance, sur une échelle de 0 à 100. Le score est affiché sur la base d'un code couleur qui facilite la lecture : rouge pour un score de 0 à 49, orange pour un score de 50 à 89 et vert pour un score de 90 à 100. L'utilisateur visualise en un clin d'œil la performance de la page web, puis le détail des données de vitesse de chargement. À noter que les données de laboratoire fournies par l'intermédiaire de Lighthouse sont des données simulées. 
  • Les « Field Data », ou données de terrain : PageSpeed Insights utilise Chrome User Experience Report pour analyser les données de vitesse de chargement en conditions réelles. Ces données ne sont pas simulées, ce sont les données collectées par les robots Google sur les 28 jours précédents. Les données de terrain reflètent ainsi la réalité de l'expérience utilisateur. En comparaison avec les données de laboratoire, elles sont toutefois moins enrichies. 

Parmi les données de vitesse de chargement, PageSpeed Insights calcule notamment les 3 « Core Web Vitals » :  

  • Le First Input Delay, sous l'acronyme FID, correspond au temps de chargement complet de la page. PageSpeed Insights indique que le FID est bon lorsqu'il est inférieur à 100 millisecondes. 
  • Le Largest Contentful Paint, sous l'acronyme LCP, mesure la durée d'affichage du contenu le plus lourd. Le LCP est bon lorsqu'il est inférieur à 2,5 secondes. 
  • Le Cumulative Layout Shift, sous l'acronyme CLS, calcule la stabilité du contenu, pour évaluer la performance de l'interactivité de la page. Le CLS est optimisé lorsqu'il est inférieur à 0,1. 

PageSpeed Insights permet d'accéder à d'autres indicateurs de durée d'affichage et d'accès au contenu de la page, tels que la durée d'affichage du premier contenu (FCP) ou les valeurs Time to Interactive et Speed Index. Pour chaque indicateur, les résultats sont indiqués sur la base du code couleur rouge, orange et vert, du moins bon score au meilleur. 

Comment réaliser un audit du SEO technique ?

Téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment définir une stratégie de SEO technique efficace pour optimiser les performances d'un site.

 

Comment améliorer son score Google PageSpeed Insights ? 

Google PageSpeed Insights est un outil très utile pour votre SEO technique. Et pour cause: L'utilisateur bascule en un clic des résultats de performance de la page en versions desktop et mobile : pour chaque version, l'outil propose une vision détaillée des données de vitesse de chargement, et recommande des suggestions d'amélioration. 

Parmi les pistes d'amélioration du score PageSpeed Insights :  

  • Encoder les images de manière efficace pour les charger plus rapidement et consommer moins de données mobile. 
  • Réduire le nombre de requêtes et la taille des transferts. 
  • Réduire les ressources JavaScript inutilisées et réduire le temps d'exécution de JavaScript. 
  • Diffuser des images de taille adaptée pour économiser des données mobiles et réduire le temps de chargement. 
  • Différer le chargement des images hors écran pour réduire le délai avant interactivité. 
  • Éviter les redirections de page multiples pour ne pas retarder le chargement. 

À noter que PageSpeed Insights, au-delà de renseigner sur les opportunités à saisir pour accélérer le chargement de la page, liste les points techniques réussis qui ne nécessitent pas de correctifs. 

Communauté HubSpot 

  

Pour aller plus loin, téléchargez cet e-book gratuit et découvrez comment définir une stratégie de SEO technique efficace pour optimiser les performances d'un site.Guide : Comment réaliser un audit du SEO technique

Publication originale le 14 mars 2022, mise à jour le 14 mars 2022

Sujet(s):

SEO technique