L'intégration verticale fait partie des stratégies utilisées par les entreprises pour développer leur activité.

>> Téléchargement : Kit de planification stratégique pour les entreprises

L'intégration verticale est une stratégie qui fonctionne sur un principe de propriété et de contrôle. Cela signifie qu'une entreprise possède ou contrôle ses fournisseurs, distributeurs ou points de vente pour gérer sa création de valeur ou sa chaîne d'approvisionnement. Cette décision stratégique implique l'achat ou la création d'une partie du processus de production, de distribution ou de vente au détail qui était auparavant sous-traitée. En général, la chaîne d'approvisionnement d'une entreprise va de l'achat de matières premières à la vente finale du produit. L'intégration verticale désigne donc un processus consistant à réunir l'ensemble des étapes de production et de distribution d'un produit sous une seule autorité afin de les intégrer dans la chaîne de valeur de l'entreprise. Dans la plupart des cas, l'élaboration de produits ou services est assurée par tous les acteurs de cette hiérarchie. Tous ces produits se regroupent par la suite pour répondre à un même besoin final.

Il existe plusieurs façons de réaliser une intégration verticale. Les deux types d'intégration verticale les plus courants sont l'intégration en amont et l'intégration en aval.

  • On parle d'intégration verticale en amont lorsqu'une entreprise décide de se développer en produisant elle-même ce qu'elle achetait auparavant à un fournisseur, un distributeur ou un point de vente. Parmi les exemples d'intégration en amont, on peut citer celui d'une société de menuiserie qui rachète une entreprise de bois ou une scierie.
  • L'intégration verticale en aval se caractérise par une stratégie où une entreprise achète et contrôle la distribution directe ou l'approvisionnement de ses produits. C'est par exemple le cas d'une entreprise spécialisée dans la création de meubles qui rachète une entreprise de vente/distribution de mobilier.

L'un des meilleurs exemples d'intégration verticale est celui de Netflix. Spécialisée au départ dans la location de DVD, la société s'est par la suite lancée dans la diffusion en ligne de films et de séries sous licence des studios. Les dirigeants de Netflix ont ensuite trouvé un moyen pour augmenter leurs marges : la production de leurs propres programmes originaux comme « Grace & Frankie », « Stranger things » ou encore « The get down ». Aujourd'hui, Netflix se sert de son modèle de distribution pour assurer la promotion de son contenu original par rapport aux programmes sous licence des studios.

Comment construire la stratégie de son entreprise ?

Téléchargez ce kit gratuit et découvrez tout ce que vous devez savoir sur la prise de décision et l'analyse des performances passées en vue d'un avenir porteur.

Quels sont les avantages de l'intégration verticale ?

La mise en œuvre d'une intégration verticale peut s'avérer bénéfique pour la croissance des entreprises. Les principaux avantages de cette stratégie sont :

  • une diminution des coûts ;
  • une sécurisation de l'approvisionnement ;
  • une meilleure gestion des capacités de production ;
  • une optimisation des stocks ;
  • une réduction des charges ;
  • le développement de l'activité ;
  • une amélioration des ventes et de la rentabilité ;
  • une augmentation de la compétitivité.

L'intégration verticale permet de réduire drastiquement les coûts tout au long du processus de production. En vendant le produit final directement à leurs clients, les entreprises ont la possibilité de supprimer une ou plusieurs étapes intermédiaires génératrices de coûts supplémentaires. Les coûts sont réduits grâce à des processus plus intégrés. L'organisation est plus efficace et les flux physiques maîtrisés permettent de faire des économies. Le processus de distribution est géré par une entité unique qui peut éviter les coûts inutiles. L'intégration verticale permet aussi de diminuer les coûts grâce à des économies d'échelle, par exemple en achetant des matières premières en grande quantité ou en rationalisant le processus de production. L'intégration verticale induit donc également une diminution des charges grâce à une chaîne de valeur plus intégrée.

La réalisation d'une intégration verticale est aussi un moyen de sécuriser les approvisionnements, notamment de matières premières. Cette solution est à privilégier dans le cas d'une relation contractuelle trop risquée, et notamment dans une situation d'oligopole, c'est-à-dire quand il y a peu de fournisseurs pour beaucoup de clients.

L'intégration verticale aide les entreprises à mieux gérer leurs capacités de production. Elle leur permet d'optimiser les investissements, mais aussi de limiter les surcapacités ou les goulots d'étranglement à certaines étapes du processus de production.

Grâce à l'intégration verticale, les entreprises peuvent optimiser les stocks en réduisant leur volume total. C'est un avantage à prendre en compte quand le coût unitaire du produit et/ou le coût de son stockage sont élevés.

La collaboration et les négociations entre les différents participants aux différents stades de la production peuvent parfois constituer un obstacle au développement d'une entreprise. Grâce à l'intégration verticale, la collaboration se passe en interne et se trouve facilitée.

Avec l'intégration verticale, les entreprises bénéficient d'un levier d'augmentation de rentabilité en intégrant un domaine d'activité qui génère des marges plus importantes.

En réalisant une intégration verticale, les entreprises peuvent développer leur compétitivité en vendant directement et rapidement leurs produits aux clients.

L'intégration verticale présente bien d'autres intérêts puisqu'elle permet aussi aux entreprises :

  • d'améliorer leur efficacité ;
  • d'assurer la distribution de leurs produits ;
  • de diminuer les délais d'exécution et de livraison ;
  • de réduire les interruptions d'approvisionnement et les problèmes de qualité de la part des fournisseurs ;
  • de développer de nouveaux marchés ;
  • d'avoir une meilleure connaissance des débouchés en aval ;
  • de créer une proposition de valeur différente ;
  • d'accroître leur pouvoir de négociation.

 

Quelle est la différence entre intégration verticale et horizontale ?

Pour renforcer leur position sur leur marché, les entreprises utilisent des stratégies concurrentielles comme l'intégration verticale et l'intégration horizontale. Bien qu'étant des moyens de croissance pour les entreprises, ces deux stratégies totalement différentes, voire opposées. Alors que l'intégration verticale repose sur l'acquisition d'activités commerciales existantes au sein d'un même secteur de production, l'intégration horizontale se caractérise par l'acquisition d'une entreprise apparentée. Cela signifie qu'une entreprise se développe en achetant une autre entreprise qui fabrique des produits similaires, voire concurrents.

L'intégration horizontale présente des avantages différents de ceux de l'intégration verticale. Elle aide les entreprises à :

  • s'agrandir ;
  • diversifier leur activité principale ou leur offre de produits ;
  • conquérir de nouveaux marchés ;
  • réduire la concurrence dans leur secteur d'activité ;
  • augmenter leurs ventes globales ;
  • réaliser des économies d'échelles ;
  • développer un rapport de force envers les structures amont et les structures aval.

Communauté HubSpot

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce kit de planification stratégique gratuit et découvrez tout ce que vous devez savoir sur la prise de décision et l'analyse des performances passées en vue d'un avenir porteur. Kit de planification stratégique pour les entreprises

Publication originale le 16 mai 2022, mise à jour le 16 mai 2022

Sujet(s):

Stratégie d'entreprise