Beaucoup rêvent d'attirer visiteurs et clients potentiels sur leur page grâce à un bon classement sur les moteurs de recherche. Il y a néanmoins quelques pièges à éviter, sans quoi vos efforts en termes de marketing en ligne seront vains.

Les 10 erreurs listées ci-dessous sont donc à éviter à tout prix.

Les erreurs SEO liées au contenu

1 - Publier du contenu directement sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux ne sont pas faits pour la publication de contenu : tout du moins pas si vous souhaitez les utiliser pour votre stratégie SEO. Les réseaux sociaux ont pour but de promouvoir votre contenu. Celui qui publie des images et des textes directement sur sa page Facebook n'augmente pas pour autant le trafic sur son propre site Internet.

Il en est autrement pour les blogs intégrés sur la page Internet de l'entreprise. Le contenu de ce blog apparaît directement dans le code source HTML pris en compte par les moteurs de recherche.

Il est donc préférable de publier du contenu sur son propre blog, puis de le promouvoir et de le mettre en lien sur ses propres canaux de réseaux sociaux.

2 - Publier du mauvais contenu

« Le contenu n'est pas toujours roi. » Ces dernières années, certains gérants de sites Internet ont publié du contenu divertissant qui était en grande partie peu pertinent et produit rapidement.

En conséquence, les moteurs de recherche répertorient les informations de ces sites comme n'étant pas pertinentes puis les déclassent des pages de résultats.

Les textes informatifs contenant des images, des graphiques ou des vidéos obtiennent bien souvent une meilleure position dans le classement que les textes courts avec un faible contenu informatif. Pensez-y lors de la définition de votre stratégie de contenu.

3 - Ne pas vérifier le contenu dupliqué

Lorsqu'un site web ou blog publie beaucoup de contenu, il peut arriver que certaines pages ou certains articles se ressemblent beaucoup, voire trop. Cela crée alors un contenu dupliqué interne. Dans d'autres cas, un site externe peut copier et réutiliser le contenu se trouvant sur votre site web, ce qui créé un contenu dupliqué externe. Cette duplication « perturbe » Google, qui ne sait plus quelle page doit être remontée dans la liste des résultats. L'autorité gagnée par une URL et le référencement de ses mots-clés est alors diluée. Des outils SEO tels que SiteLiner existent pour identifier ce type de contenus.

4 - Rédiger des titres similaires pour les pages web

Insérer des mots-clés dans les titres de vos pages ne favorise pas seulement leur classement, mais permet également de faire du teasing.

Votre titre doit donner envie à des utilisateurs d'aller sur votre page, après qu’ils l’aient découvert via un tweet par exemple. Variez les titres de chacune de vos pages de manière à éveiller la curiosité des lecteurs. Selon le thème, allez à l'essentiel en utilisant peu de mots. 

Les erreurs SEO liées aux mots-clés

5 - Utiliser les mauvais mots-clés

Afin de faire remonter votre site dans les résultats des moteurs de recherche grâce au marketing de contenu, il vous faut choisir les bons mots-clés. Voici les erreurs les plus courantes :

  1. L'utilisation de mots-clés génériques. Ils sont souvent recherchés mais la concurrence est trop forte.
  2. L'utilisation de mots-clés qui ne s'intéressent pas à vos produits ou vos services. Le trafic que vous risquez d'attirer n'est alors pas qualifié.
  3. L'oubli de mots-clés locaux si votre groupe cible se trouve dans une zone géographique donnée. 

Il est important de choisir des mots-clés aussi précis que possible pour votre stratégie de contenu, surtout au début, afin d’éviter une trop forte concurrence. 

6 - Ne pas penser aux mots-clés longue traîne

Il est important de se positionner sur un mot-clé principal, avec un volume de recherche important. Cependant, de nombreux mots-clés dits longue traîne existent pour chaque requête et peuvent amener un trafic conséquent. Par exemple, pour un article visant le mot-clé  « gâteau au chocolat », « recette de gâteau au chocolat » et « comment faire un gâteau au chocolat » sont des longues traînes intéressantes à cibler également.

7 - Négliger la meta description

Les meta descriptions remplissent une fonction essentielle : dès que quelqu'un trouve votre page par le biais d'un moteur de recherche, la meta description lui explique en maximum 160 signes de quoi il s'agit. Le but est donc de convaincre le lecteur de visiter votre page en peu de mots.

Notre conseil marketing : trouvez une formulation précise qui éveille la curiosité. Quant au contenu, réfléchissez en amont quelle requête l'utilisateur a pu entrer dans Google, et incluez-la dans la meta description afin que les mots-clés apparaissent en gras et incitent l'utilisateur à cliquer.

Les erreurs SEO liées aux liens

8 - Insérer de mauvais liens

Que les liens retour constituent un instrument important pour améliorer sa position dans le classement Google est un fait connu de la plupart des entrepreneurs, même de ceux qui ne connaissent pas le SEO.

Néanmoins, certains pensent que, sur le court terme, il faut privilégier « la quantité plutôt que la qualité ». Or, cela ne fonctionne pas avec les liens retour, étant donné que les moteurs de recherche prennent également en compte la qualité et la pertinence des pages proposées.

Les liens émanant de pages de spam ainsi que l'ensemble des liens sans aucun rapport avec votre site peuvent avoir un impact négatif sur votre référencement. Encore pire : si vous avez créé ce désordre en collaborant avec des agences de SEO peu sérieuses, un long travail vous attend ensuite pour vous débarrasser de tous ces liens parasites.

9 - Ne pas faire attention aux ancrages

Si vous avez la possibilité de créer des liens sur votre site entre les différents mots-clés, faites-le.

Nombreux sont ceux qui créent des liens en indiquant « pour en savoir d'avantage, cliquez ici ». De telles formulations sont souvent superflues. Il est préférable de créer un lien avec un texte d'ancrage pertinent pour ainsi mieux le mettre en avant.

Erreur SEO liée à la refonte d'un site web

10 - En cas de refonte, retirer l'ancien site d'Internet

Une chose est sûre : une refonte du site peut avoir des effets positifs sur le taux de conversion. Après tout, un design contemporain, une meilleure ergonomie et une version mobile pour les utilisateurs sont des atouts pour le marketing en ligne.

Néanmoins, évitez de retirer brutalement votre ancien site de la toile. Celui-ci est en effet indexé par Google, tout comme le reste de vos pages, ou encore des liens proposés par d'autres sites qui renvoient au vôtre.

Les robots des moteurs de recherche trouveront donc toujours votre ancienne page, même si vous avez changé votre nom de domaine ou votre structure de pages. Si votre ancien site n'est plus en ligne, vos visiteurs se trouveront face à un message d'erreur.

C'est pourquoi, il est recommandé d'utiliser la popularité de votre ancien site en redirigeant aussi précisément que possible les résultats de recherche vers votre nouvelle page. Pour ce faire, vous pouvez par exemple mettre en place une redirection 301.

De façon générale, on peut identifier deux sources typiques d'erreurs :

  • Premièrement, l'espoir de pouvoir obtenir à peu de frais un bon classement en achetant des liens retour, du contenu bon marché et beaucoup de mots-clés.
  • Deuxièmement, le manque d'information, comme dans le cas des titres de pages ou des meta descriptions, peut avoir pour conséquence un nombre de visiteurs beaucoup plus faible que prévu.

Pour éviter ces erreurs, nous avons produit pour vous aider un Guide gratuit afin d'augmenter votre trafic SEO en moins d'un mois : vous pouvez le télécharger ici.

New Call-to-action

Publication originale le 26 mars 2020, mise à jour le 26 mars 2020

Sujet(s):

SEO