Un effet de réseau se produit lorsque de nouveaux utilisateurs s'abonnant à un produit ou à un service augmentent sa valeur et son utilité pour les utilisateurs actuels et futurs. Si un produit ou un service a un effet de réseau, sa valeur et son utilité augmentent en même temps que le nombre d'utilisateurs.

Téléchargez cet e-book pour utiliser les publicités Facebook pour interagir  avec votre audience

Le téléphone et les réseaux sociaux illustrent parfaitement la façon dont les effets de réseau peuvent influencer un produit ou un service. Plus le nombre d'utilisateurs de ces technologies a augmenté, plus ces dernières sont devenues nécessaires à la communication. Leur valeur a ainsi augmenté pour les utilisateurs actuels et futurs tandis que celle des alternatives s'affaiblissait.

Par exemple, lorsqu'il s'est généralisé, le téléphone fixe est devenu la technologie la plus populaire pour communiquer. Il en a résulté une augmentation de la base d'utilisateurs, de la nécessité du produit et de sa valeur, mais également une baisse de l'utilité du télégraphe.

De la même manière, lorsque la majeure partie des internautes et des entreprises ont commencé à échanger sur Facebook, cette solution est devenue le moyen le plus populaire de communiquer avec l'ensemble de son réseau. Il en a résulté une augmentation de sa base d'utilisateurs, de sa nécessité et de sa valeur, mais également une baisse simultanée de la valeur de MySpace.

Le fait de tirer parti des effets de réseau peut donc augmenter considérablement la taille de votre base d'utilisateurs, la part de marché de votre entreprise et la valeur de votre produit ou service. Pour le SaaS, cela peut aussi augmenter la rentabilité d'une entreprise.

Les avantages économiques des effets de réseau

Du point de vue de la comptabilité, les coûts variables d'une société SaaS consistent uniquement en l'hébergement et la mise à disposition de son produit. Ces coûts sont beaucoup plus bas que le prix du logiciel : le revenu provenant de la vente du produit est par conséquent beaucoup plus élevé que le coût de sa production.

Les coûts variables n'augmentent pas non plus au même rythme que celui auquel les logiciels sont vendus, comme les produits physiques, car le logiciel est déjà développé. Plus le nombre d'utilisateurs attirés et fidélisés augmente avec l'effet de réseau, plus vite il est possible de générer les revenus nécessaires pour couvrir les coûts fixes et donc commencer à réaliser des bénéfices.

Mais toute entreprise qui veut tirer parti des effets de réseau se heurtera également à un obstacle de taille : pour attirer un nombre suffisant d'utilisateurs, il lui faut produire une dynamique suffisante pour qu'un effet de réseau puisse même se produire.

Ce seuil correspond au moment où la valeur du produit devient supérieure à son coût, ce qui finit par attirer de nouveaux utilisateurs.

Avant d'atteindre ce point cependant, le coût d'un produit est plus élevé que sa valeur. Afin d'inciter les premiers utilisateurs à adopter un produit, les marques utilisent généralement des remises ou des offres de parrainage pour réduire le prix du produit au point où la valeur est plus élevée que le coût.

Une fois que les entreprises peuvent attirer suffisamment d'utilisateurs et d'adoptants précoces pour dépasser ce seuil, elles peuvent commencer à tirer parti des effets de réseau. Elles ne peuvent ensuite toutefois pas s'en arrêter là. Les entreprises doivent être en mesure de soutenir la croissance de leur réseau. Par ailleurs, pour éviter toute congestion ou saturation, elles doivent aligner la croissance de leur personnel et de leur capacité à celle de leur base d'utilisateurs.

Par exemple, si une application de chauffeurs privés comme Uber reçoit un trop grand nombre de demandes et ne dispose pas de suffisamment de voitures, ses prix vont monter en flèche, ce qui va congestionner l'application et offrir une valeur moindre aux utilisateurs. Il s'agit alors d'un effet de réseau négatif. Les marques qui veulent tirer parti des effets de réseau doivent s'assurer qu'elles peuvent satisfaire leur base d'utilisateurs croissante avant même qu'elle n'atteigne son point critique.

Si elles y parviennent, elles sont en mesure d'exploiter pleinement les effets de réseau. Elles disposent alors d'un moyen plus fiable et moins coûteux pour développer leur entreprise que de concevoir et de proposer d'innombrables mises à jour à leurs prospects.

 

Les trois exemples les plus courants d'effets de réseau

Il existe principalement trois types d'effets de réseau qui peuvent accroître la base d'utilisateurs de votre produit et, par conséquent, sa valeur : direct, bilatéral et local. Vous trouverez ci-dessous la description et un exemple de chacun d'eux.

1 - Effet de réseau direct

Un effet de réseau direct se produit lorsqu'une augmentation de l'utilisation et du nombre d'utilisateurs entraîne une augmentation directe de la valeur du produit ou du service pour les autres utilisateurs.

Venmo, le service de paiement mobile, illustre parfaitement l'effet de réseau direct. Plus le nombre d'utilisateurs de Venmo augmente, plus le nombre de personnes pouvant envoyer de l'argent par l'intermédiaire de l'application s'accroît. L'application devient ainsi plus attractive pour les utilisateurs actuels, ce qui, en retour, attire de nouveaux utilisateurs.

À l'inverse, moins le nombre d'utilisateurs de Venmo est important, moins l'application est intéressante puisqu'il n'est alors possible d'envoyer de l'argent via l'application qu'à un nombre limité de personnes. Si le nombre de personnes se servant de Venmo devait baisser, ce service de paiement mobile perdrait encore plus d'utilisateurs. 

2 - Effet de réseau bilatéral

Un effet de réseau bilatéral se produit lorsque l'acheteur et le vendeur augmentent mutuellement la valeur d'un service comme une place de marché ou une plateforme. Cela est généralement dû au fait que l'arrivée de nouveaux vendeurs et acheteurs sur un marché incite encore plus de vendeurs et d'acheteurs à rejoindre ce marché. Les acheteurs disposent alors d'un plus grand choix de produits diversifiés et les vendeurs, d'un plus grand nombre de clients potentiels.  

Les plateformes comme eBay sont un excellent exemple d'effet de réseau bilatéral. Des millions de personnes vendent des produits très divers sur eBay, ce qui attire beaucoup d'acheteurs sur le site, augmentant ainsi la demande et les prix.

Or, cette augmentation de la demande et des prix attire davantage de vendeurs sur cette plateforme. Lorsque d'autres vendeurs rejoignent la plateforme, l'offre augmente alors et les prix diminuent, ce qui attire de nouveaux acheteurs sur la plateforme. 

Cette augmentation constante de l'offre et de la demande sur la plateforme fait osciller les prix des produits. Le site devient alors plus attractif pour les acheteurs à certaines périodes et pour les vendeurs à d'autres périodes.

Les plateformes de type réseau social peuvent également avoir un effet de réseau bilatéral : les utilisateurs peuvent se connecter à l'ensemble de leur cercle social et de leurs marques préférées tandis que les annonceurs peuvent distribuer du contenu à l'ensemble de leur public cible. Pour tirer pleinement parti de cet effet de réseau, les réseaux sociaux doivent toutefois maintenir la qualité de leurs utilisateurs afin de continuer à attirer davantage d'utilisateurs à valeur ajoutée et à terme, des annonceurs.

Par exemple, Facebook a commencé avec une base d'utilisateurs extrêmement spécifique : les étudiants de l'Université de Harvard. Ensuite, la plateforme s'est lentement ouverte à un plus grand nombre d'universités à travers le monde, puis aux lycées, et finalement, à tous les établissements d'enseignement.

Pour convaincre le monde entier d'adhérer à cette plateforme, l'équipe Facebook a dû faire preuve de diligence en supprimant les comptes de spam et en s'assurant que la majorité des utilisateurs étaient des personnes physiques. De cette façon, les utilisateurs ont pu se connecter et communiquer avec l'ensemble de leur cercle social sur le site web, ce qui a également attiré la plupart des annonceurs. Presque tous les publics cibles des marques étaient et sont toujours sur Facebook.

Une croissance solide, et non pas une simple croissance, a conduit à l'expansion durable de Facebook. Ceci explique pourquoi Facebook a explosé en popularité contrairement à MySpace.

3 - Effet de réseau local

La base d'utilisateurs de tous les grands réseaux sociaux se compose en fait de très nombreux réseaux locaux de petite taille. La force de chaque réseau local conduit à augmenter la taille et l'engagement de l'ensemble des utilisateurs du réseau social.

Les plateformes de réseaux sociaux comme Instagram ne vous offrent pas une valeur ajoutée parce qu'ils permettent de communiquer avec plus d'un milliard d'autres utilisateurs, mais parce que vous pouvez y retrouvez des personnes en particulier (amis, famille, artistes), avec qui vous pouvez facilement échanger. Le fait de faire référence à des réflexions internes ou de personnaliser vos messages est socialement acceptable, puisque les personnes qui vous suivent comprennent généralement le contexte de vos messages. Cela vous permet de vous exprimer dans un environnement dans lequel vous vous sentez vraiment à l'aise.

Découvrez comment optimiser la valeur de votre stratégie marketing et publicitaire sur Facebook avec cet e-book gratuit.

Facebook-interaction-audience

Publication originale le 8 octobre 2019, mise à jour le 08 octobre 2019

Sujet(s):

Croissance d'entreprise