Écriture inclusive : définition, règles et exemples

Télécharger le guide sur le futur du marketing
Sélim Dahmani
Sélim Dahmani

Mis à jour :

Publié :

L'écriture inclusive a pour objectif de diminuer les inégalités de genre dans la langue française écrite. Il s'agit d'un ensemble de pratiques de rédaction, qui vont de la juxtaposition de termes déclinés au masculin et au féminin, jusqu'à l'ajout d'un point médian au niveau des terminaisons, en passant par l'utilisation d'un langage épicène, plus neutre.Téléchargement  >> Le guide ultime de la rédaction web

écriture inclusive sur ordinateur

 

Obligations légales

Il n'y a aucune obligation par rapport à l'utilisation de l'écriture inclusive. Chaque entreprise est libre d'utiliser le langage de son choix. En France, les seules contraintes juridiques concernent la non-discrimination à l'emploi et l'utilisation du français pour le marketing et la vente auprès des consommateurs.

 

Quel est l'intérêt de l'écriture inclusive ?

L'écriture inclusive a vu le jour suite à un constat très simple : la grammaire française présente une certaine tendance à invisibiliser le genre féminin, notamment au travers de l'une de ses règles phares, qui veut que le masculin l'emporte dans les phrases au pluriel. De plus, certains termes, notamment des noms de métier, ne possèdent pas d'équivalent féminin. La langue française ne comporte pas non plus de pronoms neutres, contrairement à l'allemand ou à l'anglais. Ces inégalités de langage pourraient impacter la vision du monde des francophones et participer à inférioriser les femmes par rapport aux hommes. Le langage inclusif a justement pour but de réduire ces inégalités et d'attribuer une place égale aux deux genres. Suivre ces principes rédaction présente plusieurs avantages, à commencer par la revalorisation du genre féminin dans la langue française.

L'écriture inclusive contribue également à lever l'ambiguïté sur certains termes accordés au pluriel : puisque le masculin l'emporte en cas de groupe de termes mixtes, il n'est pas toujours possible de déterminer s'il s'agit d'un ensemble de mots masculins ou à un mélange de genres.

Enfin, l'écriture inclusive témoigne d'une vision moderne de la société, en favorisant l'égalité entre les femmes et les hommes. Les professionnels tournés vers de jeunes publics ou cherchant à recruter des talents ont donc tout intérêt à y recourir pour se mettre en valeur.

 

Comment appliquer l'écriture inclusive ?

 

Utiliser le langage épicène

Pour rétablir l'égalité des genres dans la langue française, la première chose à faire consiste à utiliser un maximum de termes neutres. Il s'agit du langage épicène : privilégier des mots génériques comme « humain » à la place d' « homme », ou encore « quiconque » au lieu de « celui qui ». La langue française regorge de mots finalement assez neutres, comme « bénéficiaires », « titulaires », « chaque », « membres » ou encore « partenaires ». Ce principe permet, de manière très simple, de réduire les inégalités de genre dans les textes tout en continuant d'utiliser des termes connus et des règles de grammaire traditionnelles.

 

Recourir à la pratique double genrée, aux noms féminisés et à l'ordre alphabétique

En plus d'employer un langage épicène, il reste également possible d'évoquer les deux genres à chaque fois. Au lieu de se limiter aux termes masculins dans une phrase au pluriel, il suffit d'apposer les deux versions du mot : « les postulants et postulantes », par exemple, ou bien « les lauréats et lauréates », ou encore « les rédactrices et rédacteurs ». En plus d'utiliser les deux genres, certains mots possèdent désormais une version féminine. Parmi les exemples les plus célèbres, on trouve notamment « auteure » ou « autrice », « docteur » devenant « docteure » ou encore « professeure » et « madame la ministre ».

Pour réduire encore ces inégalités, une autre règle propose de construire ces phrases en fonction de l'ordre alphabétique. Ainsi, dans la phrase « les filles et les garçons sont là », le terme « fille » apparaît en premier car le f précède le g dans l'alphabet.

 

Accorder en fonction de la proximité

Toujours dans une optique plus égalitaire, l'écriture inclusive propose aussi d'accorder les mots au pluriel non plus en fonction de la présence d'un terme masculin dans l'ensemble, mais plutôt selon le genre de celui précédant l'adjectif à accorder. Ainsi, la phrase « les garçons et les filles sont prêts » devient « les garçons et les filles sont prêtes », puisque « fille » reste un terme féminin.

 

Employer des pronoms neutres

La langue française, contrairement à l'allemand ou à l'anglais, ne comporte pas de pronom neutre. L'écriture inclusive en propose plusieurs, qui englobent à la fois le genre masculin et féminin. Le plus connu, « iel » figure d'ailleurs dans le dictionnaire depuis 2022. Ce pronom se décline également au pluriel, avec l'ajout d'un simple -s final. Il en existe d'autres, moins fréquents, comme « ael », « ol » ou encore « ul ». De la même manière, le terme « celleux » remplace la version plus longue « celles et ceux ».

 

Insérer un point médian, un slash ou un tiret dans les terminaisons

Parmi les règles les plus complexes et controversées de l'écriture inclusive, on retrouve l'insertion d'un point médian au niveau de la terminaison des mots, qui rend toutes les déclinaisons du mot visibles. Par exemple, le terme « acheteur » s'écrit, selon ce principe, « acheteur.euse » et, dans le cas d'un pluriel, il devient « acheteur.euse.s ». De la même manière, le mot « intellectuel » se transforme en « intellectuel.le.s ». Le point médian peut se voir remplacé par un slash, des parenthèses ou un tiret.

Cette méthode peut s'avérer difficile à appliquer lorsque le féminin est irrégulier. Lorsque le nombre de caractères est limité, par exemple pour les applications web ou mobiles, il peut souvent être préférable d'utiliser des formulations neutres qui évitent de devoir utiliser un genre.

 

Le guide ultime de la rédaction web

Découvrez les meilleures pratiques de la rédaction en web.

 

 

Comment gérer l'écriture inclusive et le SEO ?

Les textes présents sur un site web contribuent à son référencement naturel, SEO, et à le faire apparaître plus ou moins haut dans les pages de résultats des moteurs de recherche. Ce référencement dépend avant tout des requêtes et mots-clés saisis par les utilisateurs. Il demeure donc indispensable, avant de se lancer dans ce type de rédaction, de vérifier que ces derniers utilisent l'écriture inclusive dans leurs recherches. Par ailleurs, le point médian a tendance à être assez mal compris par les robots indexeurs de Google, ce qui pénalise les sites web qui en contiennent.

Cependant, associer écriture inclusive et stratégie SEO ne semble pas totalement impossible. Mieux vaut utiliser les termes spécifiques ou les points médians dans le corps de texte uniquement, surtout pas dans la méta description, l'URL ou les titres d'une page. Mieux vaut également opter pour un langage épicène et des termes génériques bien connus, plutôt que d'employer des nouveaux mots, que le grand public maîtrise encore assez mal. Une dernière astuce consiste aussi à doubler les mots, afin de présenter tout le vocabulaire utile. Il s'agit, par exemple, d'écrire « le joueur et la joueuse ». Ainsi, les deux mots et les deux genres restent présents et les moteurs de recherche ne rencontrent aucune difficulté à interpréter le contenu.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide et découvrez des conseils pour appliquer les meilleures pratiques de rédaction à votre stratégie de contenu.

New call-to-action

Articles recommandés

HubSpot respecte votre vie privée. HubSpot utilise les informations que vous fournissez afin de vous faire parvenir des informations au sujet de contenu, de produits et de services pertinents. Vous pouvez vous désinscrire de ces communications à tout moment. Pour plus d'informations, veuillez consulter la politique de confidentialité de HubSpot.

Les conseils et les outils pour optimiser sa rédaction sur le web.

Marketing software that helps you drive revenue, save time and resources, and measure and optimize your investments — all on one easy-to-use platform

START FREE OR GET A DEMO