Initialement réservée aux joueurs de jeux vidéo, la plateforme de discussion Discord est désormais utilisée par le grand public. Elle comptabilise 150 millions d'utilisateurs actifs par mois et commence à séduire les entreprises qui voient en elle un nouveau canal pour déployer leur stratégie marketing.

>> Téléchargement : L'audit complet de l'expérience digitale  

 

Discord, un endroit à imaginer

Discord permet de créer et de rejoindre des serveurs, c'est-à-dire des espaces de discussion publics ou privés. La plateforme en compte 19 millions actifs chaque semaine. Ces serveurs sont eux-mêmes organisés sous forme de salons en lien avec des thématiques spécifiques choisies par les utilisateurs et offrant des possibilités d'interaction vidéo, vocale ou textuelle.

logo discord

C'est en 2015 que Discord a vu le jour. Ses fondateurs, Stan Vishnevskiy et Jason Citron, partageaient alors une passion commune : les jeux vidéo. Désirant créer un outil qui « encouragerait la discussion, aiderait à créer des souvenirs et recréerait le sentiment de convivialité propre aux jeux », ils ont imaginé une plateforme à même de répondre aux besoins des joueurs. À l'époque, ces derniers conversaient sur Reddit ou utilisaient des logiciels de voix sur IP tels que Mumble.

Grâce aux multiples possibilités d'interaction offertes, Discord rassemblait donc l'ensemble des fonctionnalités recherchées par les gameurs. Toutefois, au fil des ans, son public s'est diversifié. « Le tchat de gameurs… a conquis le grand public » titrait Le Monde en septembre 2020. La possibilité de créer des espaces de discussion accessibles uniquement sur invitation a séduit certaines communautés, victimes de cyberharcèlement.

Par ailleurs, le confinement des populations décrété en raison de la pandémie de Covid-19 a grandement contribué à populariser la plateforme. Les enseignants, les étudiants mais aussi de nombreuses personnes éloignées de leurs proches ont vu en Discord l'occasion de pouvoir maintenir un lien social.

Il faut dire qu'en tant que service de discussion gratuit, disponible aussi bien sur smartphone que sur ordinateur et compatible avec les systèmes d'exploitation Android, iOS, Linux, Windows et macOS, Discord dispose de quelques arguments pour conquérir un large public. Actuellement, il compte plus de 150 millions d'utilisateurs actifs par mois et 4 milliards de minutes de conversation sont comptabilisées sur les serveurs chaque jour.

En janvier 2021, il était, derrière Facebook, le réseau social le plus utilisé par les adultes américains. Par ailleurs, en avril, lors de pourparlers avec Microsoft dans le cadre d'un éventuel rachat, l'entreprise a été valorisée à plus de 10 milliards de dollars.

Si Discord séduit aujourd'hui autant d'utilisateurs, il semblerait que ce soit parce qu'il offre l'occasion de rejoindre plusieurs communautés, de différentes tailles, publiques ou privées, contrastant ainsi avec les possibilités offertes par des réseaux sociaux tels que Facebook ou Twitter. D'ailleurs, l'entreprise elle-même souhaite rompre avec l'image du réseau social, déclarant ainsi : « Discord n'est pas un réseau social. Ici, pas d'algorithme qui décide à ta place ce que tu dois voir, pas de page d'actualité, et pas besoin de faire défiler constamment l'écran, de courir après les « like » ou de faire le « buzz ». Au contraire, sur Discord tu peux être toi-même et te détendre en compagnie d'autres membres qui ont les mêmes centres d'intérêt et passe-temps que toi ».


Le réseau social sans publicité qui mise sur le mécénat

En 2019, Discord a généré 45 millions de dollars de chiffre d'affaires. Un an plus tard, le nombre a presque triplé, passant à 130 millions. Pourtant, à l'inverse de certains de ses concurrents, la plateforme ne vend pas de publicités ciblées : elle doit ses rentrées d'argent aux abonnements payants proposés à ses utilisateurs. « Nous croyons vraiment que nous pouvons concevoir des produits qui rendent Discord plus agréable et que les gens paieront pour en bénéficier. Cela permet de rester en ligne avec nos motivations. », affirme Jason Citron, son cofondateur.

Nitro, c'est le nom de l'abonnement pensé par Discord, comptait un million d'abonnés en juin 2020. Pour 4,99 ou 9,99 dollars par mois (selon la formule choisie), ces derniers peuvent bénéficier de petits avantages comme des émojis supplémentaires, un avatar animé, un tag personnalisé, une meilleure résolution vidéo ou encore la possibilité de partager des fichiers de meilleure qualité. Par ailleurs, Nitro permet également d'obtenir des boosts de serveur gratuits, une option offrant l'occasion aux utilisateurs de Discord de soutenir leurs serveurs préférés et, en contrepartie, de faire profiter leur communauté de nouvelles fonctionnalités.

Enfin, il est également possible de faire des dons libres : en échange, les donateurs reçoivent un badge ou se voient accorder un rôle spécial au sein du serveur soutenu. 

 

Le modèle commercial de Discord repose donc sur une forme de mécénat. Les contreparties offertes aux utilisateurs ayant une valeur toute relative, c'est surtout l'envie de soutenir la plateforme qui motive le don. Comme le résume Jason Citron, soutenir un serveur « c'est presque comme faire un câlin collectif à vos amis ou les emmener déjeuner ».

Ce modèle choisi par Discord n'est pas sans rappeler celui de Twitch dont les subs permettent de soutenir financièrement les streamers. Il est à rapprocher également de celui de YouTube, plus précisément de son bouton « Rejoindre » ou des fonctionnalités Super Chat, Super Stickers et Super Thanks.

 

Comment évaluer l'expérience digitale procurée par votre entreprise ?

Téléchargez ce guide gratuit et menez un audit complet de l'expérience digitale pour améliorer vos interactions en ligne avec votre audience.

 

Un logiciel qui séduit aussi les entreprises


Un outil au service de la communication interne

S'il s'adresse au grand public, Discord peut toutefois être utilisé par des entreprises dans le cadre de leur communication interne. Il présente en effet certaines similitudes avec la plateforme de communication collaborative Slack, elle aussi organisée sous forme de canaux.

Si Slack est plus adapté au monde du travail de par son design, ses fonctionnalités ainsi que ses nombreuses possibilités d'intégrations de logiciels et d'applications, Discord présente tout de même certains avantages. Ses fonctionnalités vidéo ainsi que ses salons vocaux dont les participants peuvent entrer et sortir à leur guise sont en effet très utiles dans le cadre des collaborations à distance. Par ailleurs, la plateforme a récemment amélioré la performance de son chat textuel avec l'apparition des threads qui « sont comme des sous-salons temporaires que chaque utilisateur peut créer pour suivre un message, un thème ou une discussion toute entière ».

L'entreprise CapSens, spécialisée dans le développement de solutions fintech, a fait le choix, en mars 2020, d'utiliser Discord en complément de Slack afin de faciliter les échanges entre les membres de son équipe, contraints au télétravail. « Le fait de pouvoir avoir des canaux de communication vocaux en permanence est en bénéfice énorme », explique l'entreprise dans un article. « Le système de détection de voix est la feature la plus intéressante. Car une fois bien réglé, on peut travailler et parler sans avoir de bruit parasite (claviers, table) et avoir la sensation d'être comme au bureau ». Afin d'encourager les échanges, CapSens a recréé les différents espaces de vie au sein desquels les employés avaient l'habitude de discuter (open spaces, salles de réunion, couloirs, cantine). Selon elle, « l'effet est sans appel. Nous sommes aussi efficaces qu'au bureau et le moral reste bon malgré le confinement ».

 

Si Discord dispose donc d'atouts à même de séduire les entreprises désirant améliorer la qualité de leur communication interne, plusieurs problèmes s'opposent toutefois à son utilisation. Parmi eux, il faut citer le stockage des données, la plateforme se réservant « le droit de retirer et de supprimer définitivement votre contenu du service avec ou sans préavis, pour quelque raison que ce soit ou sans raison ». Par ailleurs, sa conformité au règlement général sur la protection des données (RGPD) fait débat et des logiciels malveillants sévissent régulièrement, menaçant la cybersécurité.


Un outil marketing

Discord représente aussi un outil marketing dont certaines entreprises ont choisi de s'emparer. Mak Azadi, Chief Operating Officer (COO) de la plateforme, aurait ainsi déclaré qu'« être présent sur Discord aide les marques à mieux contrôler l'expérience client tout en gardant les utilisateurs au sein de leur canal préféré ».

Parmi les entreprises présentes, il y a bien sûr beaucoup d'acteurs du monde du jeu vidéo tels que 505 Games, EA ou le producteur et distributeur Koch Media. Ce dernier a créé un serveur afin de permettre à ses fans de « discuter de leurs licences favorites entre passionnés, suivre l'actualité, découvrir de nouveaux talents et passer un bon moment ».

Il faut dire que les fonctionnalités de Discord permettent d'animer facilement une communauté de marque. L'entreprise peut y délivrer des informations en avant-première, offrir des avantages exclusifs (produits, codes de réduction, etc.), organiser des débats et renforcer ainsi le sentiment d'appartenance de sa cible tout en restant toujours à son contact. Par ailleurs, les différents rôles et permissions qui peuvent être attribués aux membres les plus actifs sont des outils précieux pour organiser la modération au sein d'un serveur. 

Fulllife, entreprise spécialisée dans la création de vêtements streetwear inspirés du gaming, utilise quant à elle Discord pour faire de la co-création. « On a lancé un serveur dédié pour expliquer ce que l'on propose, présenter les mock-ups de nos créations et recueillir les retours de notre communauté » a déclaré Alexandre Malsch, le fondateur. Selon les réactions, la marque adapte alors ses collections.

D'autres entreprises ont choisi d'utiliser Discord pour renforcer leur service client. C'est le cas de LDLC qui dispose d'un espace consacré aux conseils ainsi que d'un espace « boîte à idées » entièrement dédié aux suggestions.

LDLC

 

Enfin, certaines utilisent la plateforme pour animer des webinaires, créer des podcasts ou encore promouvoir un service ou un évènement. L'agence de marketing We Are the Words a par exemple « utilisé Discord pour une campagne de recrutement d'étudiants pour une université. Plusieurs salons textuels étaient ouverts en permanence pour laisser les futurs étudiants poser leurs questions. De plus, chaque semaine, un salon vocal était consacré à une thématique spécifique telle que le contenu des programmes, les bourses d'études, etc. »

Si les entreprises de jeux vidéo semblent être actuellement majoritaires sur la plateforme, les multiples possibilités d'interaction qu'offre Discord pourraient bien encourager plus de marques à rejoindre l'aventure. Les récentes fonctionnalités Stage Channels et Stage Discovery, permettant d'organiser des événements audio et de les voir référencés sur la plateforme, constituent d'ailleurs des arguments supplémentaires en faveur d'une utilisation marketing de Discord.

 

Pour aller plus loin dans votre stratégie marketing, téléchargez ce guide gratuit et menez un audit complet de l'expérience digitale procurée par votre entreprise pour l'améliorer.

L'audit complet de l'expérience digitale

Publication originale le 21 septembre 2021, mise à jour le 21 septembre 2021

Sujet(s):

Stratégie marketing