Le directeur des opérations occupe un poste clé, à la fois stratégique et opérationnel, et intégré à la tête de l'entreprise. C'est à lui que la santé financière de l'entreprise est confiée. Alors, quelles sont ses principales missions au quotidien ? De quelles compétences doit-il disposer pour accomplir l'ensemble de ces missions ?

>> Téléchargez cet e-book pour découvrir les enjeux et défis de la  transformation digitale pour les PME.

Quels sont les principaux enjeux de la digitalisation pour les PME ?

Téléchargez ce livre blanc rédigé par plusieurs acteurs du digital afin de vous aider à réussir votre transformation digitale.

Les missions du directeur des opérations

Au quotidien, le directeur des opérations gère des missions à la fois stratégiques et opérationnelles. Quelle est la fiche de poste du chef des opérations ? Quels sont les objectifs auxquels il peut se référer tout au long de sa carrière ?

Organiser et gérer la stratégie opérationnelle

Garant de la stratégie opérationnelle, le directeur des opérations a pour rôle d'anticiper au mieux les évolutions du marché afin de garantir le développement continuel de l'activité. Pour cela, il vérifie au quotidien que les marges fixées par la stratégie commerciale de l'entreprise soient respectées. Il garde constamment un œil sur le chiffre d'affaires et se tient prêt à réagir s'il constate que les chiffres ont besoin d'être réétudiés.

Pour assurer la gestion de la stratégie opérationnelle, le directeur des opérations se fait le lien principal entre les équipes de production d'une part et les équipes de direction marketing et/ou commerciale d'autre part. Il contribue également à l'optimisation des processus internes afin de rendre la collaboration entre départements aussi efficace que possible.

Analyser les évolutions du marché

Le directeur opérationnel est avant tout un bon connaisseur du marché dans lequel évolue son entreprise. Il connaît les tendances de son secteur d'activité dans les moindres détails, mais aussi l'activité des concurrents directs et indirects. En bon stratège, il peut s'appuyer sur des études statistiques qu'il aura mises en forme.

Puisqu'il détient les clés de la stratégie commerciale de l'entreprise, il communique régulièrement sur les chiffres avec la direction générale.

Faire le lien entre la direction commerciale et les équipes de production

Le directeur des opérations pilote la stratégie opérationnelle de l'entreprise et cela passe bien entendu par des missions très concrètes comme l'encadrement des équipes de production. Chargé d'une mission commerciale, il s'assure que le cahier des charges est bien respecté dans les phases de production, avec comme ligne de mire la satisfaction client. En bref, il contrôle la mise en œuvre de la démarche qualité autant qu'il l'élabore.

Piloter la mise en place des outils marketing

La dimension marketing du poste de directeur des opérations dépend de la taille de son entreprise. Mais parce que la stratégie marketing est évidemment liée à la stratégie commerciale d'une société, il collabore activement avec le service marketing. Il a alors pour rôle de conseiller les équipes sur les méthodes et outils marketing les plus adaptés au développement commercial. Il lui est pour cela demandé de savoir prendre de la distance et de partager son avis en tant qu'expert en stratégie commerciale. Ses conseils doivent converger vers l'objectif principal : mener le développement commercial de l'entreprise le plus haut possible.

Les compétences clés

Le directeur des opérations est le garant du lien entre plusieurs services (direction commerciale, service marketing, équipes de production et direction générale). Il doit donc faire preuve d'une grande capacité d'organisation, ainsi que des compétences techniques pour bien gérer son logiciel d'opérations. Il aime également le relationnel et a le sens de la diplomatie lorsqu'il s'agit de défendre les intérêts de l'entreprise.

Le directeur des opérations est également audacieux, avec un certain côté visionnaire. Il est souvent plongé dans des situations dans lesquelles il doit prendre des décisions pour la bonne santé de l'entreprise et doit donc faire preuve de recul.

Parce qu'il supervise des équipes, le chef des opérations se doit aussi d'être un bon manager, à l'écoute des collaborateurs qui l'entourent. Son sens du relationnel l'aide à résoudre des problématiques en toute objectivité et il doit faire preuve d'un leadership convaincant pour parvenir à mobiliser les équipes autour des objectifs commerciaux qu'il détermine.

Enfin, le directeur des opérations doit faire preuve d'une grande résistance à la pression, car il doit atteindre des objectifs élevés et assumer de nombreuses responsabilités. D'où l'importance de disposer d'un sens aiguisé de l'organisation afin de ne pas perdre pied dans les moments les plus difficiles.

Le salaire du directeur des opérations

En France, un directeur des opérations touche en moyenne un salaire annuel brut de 60 000 €. Cependant, ces chiffres peuvent être trompeurs : en effet, il s'agit d'un poste où la rémunération de départ est élevée, car les salariés qui y accèdent sont rarement des jeunes débutants.

Ainsi, un directeur des opérations qui débute à ce poste peut prétendre à une rémunération annuelle de 25 000 €, tandis qu'un chef des opérations confirmé peut toucher jusqu'à 100 000 € par an, surtout s'il assume des missions à très haut niveau de responsabilité.

Bien entendu, le salaire du chef des opérations dépend de la taille de l'entreprise dans laquelle il exerce et de son fonctionnement global. S'il peut espérer gagner plus dans une grande entreprise, sa marge de manœuvre et le périmètre de ses missions sont généralement plus réduits que dans une entreprise plus petite. En somme, le niveau de rémunération du directeur des opérations dépend du niveau d'équilibre entre les missions qui lui sont accordées et les moyens financiers de l'entreprise qui l'emploie.

Pour aller plus loi, téléchargez ce livre blanc sur la digitalisation des PME pour découvrir les principaux enjeux, défis et des exemples de transformations menées avec succès.Bottom-CTA : Digitalisation, les PME françaises à la croisée des chemins

Publication originale le 10 novembre 2020, mise à jour le 22 avril 2021

Sujet(s):

Management des opérations