La culture du feedback prend de plus en plus de place au sein de l'entreprise. Nombreux sont les dirigeants qui déclarent avoir transformé leurs résultats en adoptant le système de feedback. Chef d'entreprise, managers et collaborateurs, tous sont concernés. Afin d'instaurer un tel système, il est essentiel de connaître les bases afin de pouvoir le développer.

>> Téléchargement : Le manager commercial du futur  

 

Pourquoi la culture du feedback est-elle essentielle ?

La culture du feedback est essentielle en entreprise, car elle comporte de nombreux avantages pour développer l'esprit d'équipe et les performances de chacun. Aujourd'hui, la culture du feedback est de plus en plus utilisée et appréciée par les dirigeants. Jusqu'à il y a encore quelques années, le seul feedback qui pouvait être exercé en entreprise était le principe des entretiens annuels de fin d'année. Depuis, les choses ont évolué et les bénéfices se font déjà ressentir. 

La culture du feedback permet notamment à une équipe de développer constamment sa connaissance de soi et des autres. Plus les échanges se créent entre les collaborateurs et plus la communication en est améliorée. Ces retours en arrière sur les actions passées offrent aussi la possibilité à une équipe d'ouvrir son esprit et de ne pas s'engouffrer dans de perpétuelles pensées négatives. La culture du feedback favorise justement le fait de dépasser les biais cognitifs que les individus peuvent avoir et ainsi prendre des décisions plus éclairées. Les biais cognitifs rencontrés sont bien souvent : 

  • Se baser sur sa première impression (qui peut être erronée).
  • Ne pas assumer ses responsabilités et remettre la faute sur les autres (à tort).
  • Continuer dans une direction qui n'est pas la bonne, malgré les avis contraires.

En mettant en place un système de feedback régulier et surtout un système de feedback positif régulier, l'entreprise offre une vraie valeur ajoutée à ses équipes. Tant au niveau des collaborateurs que des managers, ce système bénéficie à tous les services. 

Au niveau des collaborateurs, la culture du feedback leur permet de mieux cerner les impacts de leurs actions sur l'entreprise et les autres services. La prise de recul est donc travaillée régulièrement. La mise en valeur des tâches réalisées avec succès est un réel atout au niveau de la reconnaissance du travail. Et un collaborateur reconnu comme compétent est un collaborateur motivé qui cherchera toujours à s'améliorer. 

Au niveau des managers, la culture du feedback est aussi très appréciée, car elle favorise la confiance en créant des liens forts entre managers et collaborateurs. Les managers s'assurent constamment de la bonne compréhension des processus et sont ouverts au dialogue. Les actions ne se limitent pas à une exécution de tâches, mais bien à un ensemble de décisions et de savoirs mis en commun pour atteindre un objectif. 

 

Comment motiver et inspirer ses équipes ?

Découvrez le guide du manager commercial du futur

Fixer un objectif

La première étape pour développer au mieux la culture du feedback en entreprise est de fixer un objectif. Il est essentiel d'avoir une vision future de l'entreprise et de déterminer le sens précis de la mise en place de ce feedback. Certaines questions doivent être posées afin de pouvoir définir la stratégie de développement de ce système, telles que :

  • Qu'est-ce qui motive l'entreprise à instaurer un système de feedback ?
  • Dans quel but ?
  • Pour satisfaire quels besoins ?
  • Dans quel sens instaurer le feedback ?
  • Sous quelle forme va se matérialiser le feedback ?

Un système de feedback se prépare en amont et donne lieu à des réflexions poussées, car il va provoquer inévitablement des changements au sein des équipes. 

 

Créer de l'engagement auprès des managers

Tous les changements qui surviennent en entreprise sont généralement gérés par l'ensemble des managers. Les premières personnes à convaincre d'entrer dans une culture de feedback sont bel et bien les managers. Sans leur aval et leur engagement, toute modification serait vaine. Mobiliser et motiver les managers représentent la seconde étape dans l'instauration du feedback. Il est donc capital à cette étape que le dirigeant puisse communiquer en toute transparence avec ses managers et leur délivrer toutes les informations nécessaires. Il doit leur présenter les bénéfices qu'apporte un tel système.

 

Sélectionner les bons outils

Une question à laquelle il est essentiel de répondre est : Comment présenter son feedback ? Il est possible d'avoir de nombreux feedback positifs, si ceux-ci ne peuvent pas être présentés correctement, il n'y a là plus beaucoup d'intérêt. Il est donc important de sélectionner les outils adaptés à la retransmission des retours. Ils peuvent être digitaux ou non, déjà existants dans l'entreprise ou pas. Quelle que soit la situation, l'entreprise doit opter pour un outil correspondant à tous les services. Les personnes chargées de penser l'instauration de cette culture du feedback doivent analyser en interne les outils existants afin de savoir s'ils peuvent être utilisés. 

 

Motiver les collaborateurs

De la même manière que les managers, les collaborateurs sont également au centre de cette culture du feedback. Sans leur engagement et leur mobilisation, le système ne donnera aucun résultat. Il est donc tout aussi important d'expliquer aux collaborateurs le sens de ce changement et surtout les bénéfices qu'ils vont en retirer. La communication se révèle ici essentielle afin de rendre les choses fluides et compréhensibles de tous. La clarification des rôles de chacun est également nécessaire pour que chacun puisse avoir une vision parfaite des changements à venir. Le dirigeant peut alors permettre à ses managers et collaborateurs de se former tant au niveau des outils qu'au niveau des compétences relationnelles à privilégier.

 

Accompagner les équipes

Enfin, la dernière étape consiste à mesurer les effets provoqués par la culture du feedback. En effet, rien ne sert de modifier tout un système si aucune analyse n'en est faite. Il est donc essentiel pour le dirigeant d'accompagner ses managers et collaborateurs avec un suivi régulier. Cela peut se caractériser justement par un feedback de cette mise en place. Les premiers avis à récolter sont bien sûr ceux des équipes intégrées au système. En fonction des ressentis et des retours, il est alors possible de voir ce qui fonctionne et ce qui doit être amélioré ou supprimé. Là encore certaines questions peuvent être posées : 

  • Quels sont les points positifs de ce nouveau système ?
  • Y a-t-il des effets négatifs ?
  • Le feedback a-t-il provoqué une augmentation de l'efficacité des collaborateurs ?
  • Le système réussit-il à s'appliquer à tous les niveaux de l'entreprise ?

L'objectif de cet accompagnement est de relever et de mesurer l'impact de l'instauration de cette culture du feedback afin d'en ressortir le meilleur. 

La culture du feedback représente un vrai changement dans la culture d'entreprise. Elle apporte un accroissement significatif des performances et permet aux équipes de gagner en autonomie et en compétences. Mettre en place un tel système en s'assurant de sa régularité est gage de progression et de productivité.

 

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et découvrez les compétences clés pour manager une équipe commerciale performante.Le manager commercial du futur

Publication originale le 20 septembre 2022, mise à jour le 20 septembre 2022