Comme tout projet d’envergure, la création d’un site internet demande de la planification. Elaborer un sitemap, avant d’écrire la moindre ligne de code, permet ainsi d’avoir une idée d’ensemble de l’architecture à construire et du lien logique à créer entre les différentes pages. Et, au-delà de l’intérêt évident pour vos équipes, la création d’un sitemap XML est essentiel pour le référencement naturel. 

>> Découvrez comment réaliser un audit du SEO technique avec ce guide gratuit.

Les différences entre les sitemaps visuel et XML 

Un sitemap XML est créé lors de la conception initiale d'un site web, lorsque des pages y sont ajoutées ou encore lors de sa refonte. En plus de booster les performances SEO, les plans de site définissent un schéma de navigation qui élimine les problèmes de liens internes. 

Voici un exemple de fichier de sitemap XML : 

exemple de fichier sitemap XML

Crédit image : Sitemaps.org 

Les plans de site visuels, représentés sous forme de graphiques, sont différents des plans de site XML abordés dans cet article. 

Les sitemaps visuels sont des représentations abstraites de la structure de votre site web, comme celle ci-dessous. Elles peuvent être utiles pour les démarches de planification internes, mais les sitemaps XML sont plus pertinents en matière de bonnes pratiques SEO. 

Comment réaliser un audit du SEO technique ?

Téléchargez ce guide et définissez une stratégie de SEO technique efficace pour optimiser les performances d'un site.

Qui intervient dans la création et structuration du sitemap ?

Pour être faite correctement, la structure d’un sitemap XML doit impliquer plusieurs équipes. 

En général, les équipes impliquées dans la structuration d'un plan de site sont l'équipe marketing, l'équipe technique, l'équipe informatique et l'équipe juridique. 

L'équipe marketing est souvent chargée de définir la structure du site. Quels liens définir entre les pages ? Par exemple, les visiteurs doivent-ils accéder à la page « À propos » directement à partir de la page produit ? À ce stade, le choix de l'outil appartient à vos équipes : PowerPoint ou tout autre outil fera l'affaire.  

L'équipe technique crée ensuite un fichier sitemap.xml basé sur la structure définie par l'équipe marketing. 

L'équipe informatique entre généralement ici en scène, si vous utilisez vos propres serveurs ou des serveurs contrôlés par le département informatique. Le plan du site étant hébergé sur ce serveur, quelqu'un doit donc s'assurer qu'il fonctionne. Si vous travaillez avec une agence, elle doit être capable de le faire aussi. 

Enfin, n'oubliez pas de contacter l'équipe juridique pour vérifier que le contenu de votre site web est conforme à la loi en vigueur et qu'il n'enfreint aucun droit d'auteur. 

 

Les étapes à suivre pour créer un sitemap  

  1. Rechercher et planifier 
  2. Définir la structure de navigation de premier niveau 
  3. Définir le contenu de deuxième et troisième niveau 
  4. Ecrire le sitemap XML et le soumettre aux moteurs de recherche 

Pour créer un sitemap XML, qui répond à tous les besoins de votre entreprise, suivez les 4 étapes détaillées ci-dessous. 

1 - Rechercher et planifier 

Lorsque vous vous lancez, posez-vous les questions suivantes : Quels sont les objectifs de votre site web ? Quelle est l'audience cible, et que veut-elle voir ? 

Vous devrez aussi tenir compte des exigences de chaque moteur de recherche. Les exigences de Google, de Bing, de Yahoo et d'autres moteurs de recherche sont assez similaires, mais vous devrez toutefois vérifier que vous les respectez, en particulier si la majorité de votre trafic provient d'un moteur spécifique. 

Pour vous assurer que vous respectez toutes les règles, consultez :  

2 - Définir la structure de navigation de premier niveau 

Vers quoi votre page d'accueil doit-elle diriger ? Répondez à cette question pour structurer votre site et lui permettre de se développer. 

La structure de votre site web joue un rôle crucial en SEO. Il convient donc de prêter une attention toute particulière à la structure de navigation de premier niveau, et surtout à la profondeur de votre site web. Plus une page est éloignée de l'URL de la page d'accueil, moins elle a de chances d'être détectée par un moteur de recherche. 

En d'autres termes, un site web peu profond (dont chaque page est accessible en moins de trois clics) est plus performant qu'un site web profond en termes de SEO. 

Quelles sont les meilleures pratiques en matière de navigation de premier niveau ? Il est difficile de répondre à cette question, car elles peuvent être sensiblement différentes en fonction du secteur d'activité, du type d'entreprise, etc. 

Pour vous inspirer d'entreprises similaires à la vôtre, Crayon fournit une bibliothèque de design marketing réels que vous pouvez filtrer par secteur, volume de trafic, appareil. Consultez les pages d'accueil à fort trafic de votre secteur d'activité pour vous faire une idée de leur structure et vous en inspirer. 

3 - Définir le contenu de deuxième et troisième niveau 

C'est à ce niveau que les plans de site visuels peuvent être utiles. Une fois la structure de navigation de votre page d'accueil définie, vous devrez vous pencher sur les pages des niveaux inférieurs : la page « À propos », la page de présentation de votre équipe, la page recrutement, votre blog, etc. 

Selon la complexité de votre site web, différents niveaux seront nécessaires. À mesure que votre site web se mettra en place, vous devrez peut-être revenir sur votre navigation de premier niveau. 

4 - Écrire le sitemap XML et le soumettre aux moteurs de recherche 

Une fois votre site web planifié, il est temps pour l'équipe technique de créer le sitemap XML, de l'enregistrer sur votre serveur web et de l'envoyer à tous les moteurs de recherche.

Lors de la première mise en ligne de votre site, puis à chaque refonte importante, un membre de votre équipe devra envoyer le sitemap à ces moteurs de recherche afin qu'ils puissent différencier votre page d'accueil de la page « À propos » et des autres pages de votre site. 

À moins d'utiliser une plateforme qui met automatiquement à jour votre sitemap, vous devrez le faire vous-même et le renvoyer à chaque fois que vous apportez des changements significatifs à votre site web. 

Le CMS de HubSpot génère automatiquement votre fichier sitemap.xml quand vous publiez de nouvelles pages et apportez des changements à votre site, mais vous devrez toujours attendre que les moteurs de recherche extraient les nouvelles pages de manière organique. Autrement dit, si vous avez considérablement changé la structure de votre site, il est conseillé de soumettre le sitemap manuellement. 

Voici des instructions détaillées pour soumettre un sitemap à Google, puis à Bing et à Yahoo. 

Comment soumettre un sitemap à Google :  

  • En vous connectant à Google Search Console
  • Ou en spécifiant le chemin d’accès à votre sitemap dans votre fichier robots.txt, en insérant la ligne suivante : Sitemap : http://example.com/emplacement_sitemap.xml 
  • Ou en envoyant une requête HTTP GET afin d’indiquer à Google que votre sitemap a été significativement mise à jour 

Pour plus de détails, cliquez ici

Comment soumettre un sitemap à Bing ou Yahoo :  

  • En vous connectant à Bing outils pour webmasters
  • Ou en spécifiant le chemin d’accès à votre sitemap dans votre fichier robots.txt, en insérant la ligne suivante : Sitemap : http://example.com/emplacement_sitemap.xml 
  • Ou en envoyant une requête HTTP afin d’indiquer à Bing que votre sitemap a été significativement mise à jour. 

Pour plus de détails, cliquez ici.

Comment mettre à jour un sitemap XML ?  

Une fois que vous aurez défini et envoyé votre plan de site, vous devrez sans doute modifier et ajouter des pages à votre site web de temps en temps. Néanmoins, si votre site web n'est pas conçu sur une plateforme qui génère automatiquement un nouveau sitemap et le met à jour sur votre serveur web dès qu'une nouvelle page est ajoutée, les moteurs de recherche ne la trouveront pas en examinant le sitemap. 

Google et les autres moteurs de recherche extrairont le sitemap de manière naturelle tant que vous mettrez le fichier sitemap.xml à jour sur votre serveur web. Mais si vous voulez essayer d'indexer votre contenu le plus vite possible, vous pouvez aussi soumettre à nouveau le sitemap après la publication d'une nouvelle page pour que Google la découvre plus vite. 

Quels outils pour créer un sitemap ? 

Il est conseillé d'utiliser un générateur de sitemap pour créer ce dernier. Même si les ingénieurs de Google ne développent plus leur propre générateur, ils fournissent cette liste de générateurs de plans de site XML que vous pouvez choisir en fonction du système d'exploitation de votre ordinateur. 

1- Rarchy  

Rarchy

 

Outil collaboratif, Rarchy permet de générer un sitemap visuel, simplement à partir du nom de domaine de votre site. Il est ainsi possible de visualiser clairement l’architecture de son site et le parcours des visiteurs, et de créer une nouvelle cartographie si des optimisations sont nécessaires, avec l’outil de création de parcours client.  

2- XML Sitemaps 

Site XML-Sitemaps

 

Générateur de sitemap XML, cet outil permet d’obtenir en quelques clics le fichier d’un site, jusqu’à 500 pages dans la version gratuite, afin de l’intégrer immédiatement à votre site. Dans sa version payante, l’outil de XML-Sitemaps peut scanner jusqu’à 1 500 000 pages, détecte automatiquement les liens cassés et permet, entre autres, de mettre à jour le sitemap sans avoir à le ré-intégrer à votre site internet.  

3- Screaming Frog  

Screaming Frog Sitemap XML

 

Screaming Frog est un logiciel de crawl SEO qui offre également la possibilité de générer le sitemap XML de votre site, jusqu’à 500 pages. Une fois le logiciel téléchargé, Screaming Frog scanne votre site et identifie et inclut par défaut uniquement les URL possédant le meilleur score SEO, afin de vous fournir un sitemap représentatif de vos meilleures pages. Les URL posant problème, telles que les redirections, les erreurs 404 ou les liens cassés ne sont donc pas visibles dans le sitemap fourni. Il est cependant possible de choisir des pages supplémentaires à inclure en fonction de vos besoins.  

4- Dyno Mapper 

Dyno Mapper

 

Avec des fonctionnalités similaires de représentation visuelle du sitemap de votre site, ainsi que la possibilité de modifier l’architecture obtenue, Dyno Mapper se révèle utile comme outil de travail collaboratif avec votre équipe. Autre atout : grâce à son intégration avec Google Analytics, Dyno Mapper permet d’identifier les pages les plus performantes de votre site afin de décider de l’architecture la plus pertinente à créer.  

5- InSpyder  

Outil sitemap XML InSpyder

 

Une fois téléchargé, InSpyder permet d’analyser un nombre illimité de pages afin de générer des sitemaps XML adaptés aux différents moteurs de recherche : Google, Bing, Yahoo et Ask.com. Grâce à une fonctionnalité de planification de mises à jour, InSpyder est particulièrement adapté aux sites dont la structure évolue régulièrement, tels que les blogs ou medias par exemple, et génère automatiquement un nouveau sitemap XML à la fréquence définie, directement intégré aux serveurs et communiqué aux moteurs de recherche.  

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment définir une stratégie de SEO technique efficace pour optimiser les performances d'un site.
Guide : Comment réaliser un audit du SEO technique

 Comment réaliser un audit du SEO technique ?

Publication originale le 25 septembre 2020, mise à jour le 25 septembre 2020

Sujet(s):

SEO technique