Créer un site multilingue optimisé consiste à rendre un même site accessible en plusieurs langues. Pour cela, il ne suffit pas de traduire les contenus textuels du site web. D'autres éléments techniques sont à prendre en compte. Certaines plateformes de création de sites web ont également des fonctionnalités spécifiques à la conception d'un site web multilingue.

>> Téléchargement : Optimiser la performance de votre site webCet article délivre quelques conseils pour bien préparer le développement d'un site web en plusieurs langues et les CMS à privilégier.

Conseils pour créer un site multilingue

Créer un site multilingue peut s'avérer nécessaire pour toucher une audience internationale. Bien entendu, il faut tout d'abord traduire le contenu du site web afin de le transformer en site multilingue. Cependant, quelques conseils sont également à prendre en compte afin d'assurer le succès technique de cette transition, sans pénaliser les performances SEO du site web.

Faire traduire les contenus par un professionnel

La traduction d'un site web est probablement l'étape la plus longue. Bien qu'il existe plusieurs plug-ins de traduction pour les CMS les plus courants comme WordPress, il s'agit d'une traduction automatisée qui peut s'avérer limitée. Certes moins coûteuse, le risque est cependant qu'elle ne prenne pas en compte toutes les spécificités d'une langue. Le contenu peut alors perdre en authenticité.

La solution la plus pertinente est de faire appel à un freelance en traduction ou à une agence spécialisée. Ces professionnels appliquent une tarification au mot. La complexité des textes à traduire peut aussi avoir une incidence sur le prix de la prestation.

Comment optimiser la performance de votre site web pour générer plus de trafic et de leads ?

Téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment optimiser votre site web.

 

Choisir un nom de domaine adapté

Pour que tous les utilisateurs d'un site web multilingue s'y retrouvent, il est fortement recommandé d'utiliser un nom de domaine par langue. Bien entendu, ce choix ne demande pas de modifier le nom de la marque si l'entreprise est commercialisée sous la même firme à travers le monde.

Le changement de nom de domaine entraîne surtout une variation de l'extension, correspondant à la localité dans laquelle se trouvent les utilisateurs. L'extension correspond à « .com », « .fr », « .es », etc.

Pour mieux structurer le passage d'une langue à une autre, il est aussi possible d'utiliser un sous-domaine. C'est ce qu'a choisi, par exemple, la marque Puma. Son nom de domaine principal étant « puma.com », un utilisateur se connectant en Espagne arrivera sur « es.puma.com » tandis qu'un visiteur français verra « fr.puma.com ». Dans ce cas, le nom de domaine reste le même.

D'autre part, le créateur d'un site web multilingue peut également utiliser un sous-répertoire afin de créer un sous-dossier au sein de son domaine principal. C'est ainsi le choix qu'a fait Nike. Les sites multilingues de la marque s'affichent alors de la manière suivante : « www.nike.com/es/ » pour un utilisateur espagnol et « www.nike.com/de/ » pour un visiteur allemand.

Utiliser les balises de contenu pour générer des fichiers de langue

Les balises <hreflang> sont des éléments structurants, qui permettent d'indiquer à Google et aux autres moteurs de recherche qu'un contenu correspond à une langue en particulier et, potentiellement, à un secteur géographique correspondant à cette langue.

Ces balises génèrent alors des fichiers de langue. Leur objectif est d'empêcher que les moteurs de recherche n'identifient certains contenus comme des doublons (duplicate content). Les balises <hreflang> sont adaptables aux formats web HTML, HTTP et XML. Les fichiers générés par leur utilisation sont considérés comme des contenus linguistiques, néanmoins rattachés à des pages web qui, elles, peuvent être multilingues.

Adapter le contenu à l'audience locale

La création d'un site web multilingue implique de prendre en compte les spécificités locales de chaque zone géographique ciblée. Outre la langue parlée, rendre son site visible dans plusieurs régions du monde demande de maîtriser les unités de mesure utilisées, mais aussi la réglementation en vigueur (particulièrement en ce qui concerne la collecte des données sur Internet).

De la même manière, des indications sur le climat dans la région en question ou la présence de références culturelles peuvent être indispensables pour certaines entreprises. En somme, avoir un site web bien traduit ne suffit pas. Dans le cadre d'une communication de marque réussie, les choix linguistiques sont fortement liés à la dimension culturelle.

 

6 logiciels CMS avec fonctionnalité de création de sites multilingues

Parmi les CMS (Content Management System) les plus utilisés par les créateurs de sites web, certains disposent de fonctionnalités spécifiques pour créer un site multilingue. Il ne s'agit pas d'extensions, qui livrent généralement une traduction automatisée et peu qualitative, mais de fonctions pour faciliter la transition d'une langue à l'autre lors de la création de contenus web. Voici une liste de 6 CMS avec fonctionnalité de création de sites multilingues.

CMS Hub

Créer un site internet avec le CMS de HubSpot est le meilleur moyen de se dégager du temps pour se concentrer sur les objectifs de croissance de l'entreprise. Le logiciel est pensé pour la création de sites multilingues. Il permet de gérer plusieurs domaines à la fois et de mettre en place une stratégie SEO pour chacun d'entre eux. Depuis le site web, les utilisateurs ont la possibilité de choisir la langue qu'ils souhaitent.

Côté prix, CMS Hub est disponible en 2 versions :

  • CMS Hub Pro, à partir de 280 € par mois.
  • CMS Hub Entreprise, à partir de 830 € par mois.

Avec cette solution complète, HubSpot s'adresse aux entreprises ayant pour objectif d'optimiser leurs performances sur le web. Dans le cadre d'un export à l'international, elle constitue la solution idéale pour développer un site web puissant, performant et adapté aux utilisateurs du monde entier.

choix de la langue d'un article de blog dans HubSpot

WordPress

WordPress est le CMS le plus utilisé à travers le monde. Cette solution assez flexible permet d'ajouter un certain nombre d'extensions pour faire fonctionner un site web dans plusieurs langues. Attention cependant, tous les plug-ins ne se valent pas.

WordPress offre l'avantage de proposer deux manières de gérer un site multilingue : d'une part, grâce à une configuration multisite (duplication d'un modèle de site dans d'autres langues) et d'autre part, via une configuration monosite. Celle-ci permet au propriétaire de gérer toutes les langues depuis une seule interface et garantit que le site WordPress soit reconnu comme un domaine unique par les moteurs de recherche.

Pour construire un site multilingue, WordPress est donc une solution pertinente. En revanche, il présente l'inconvénient de reposer sur des extensions. Les fonctionnalités liées au multilinguisme ne sont pas intégrées au back-office.

Enfin, WordPress est un CMS gratuit. Pour développer un site web, il faut généralement sélectionner un thème, lui-même payant, ainsi que des extensions pour inclure des fonctionnalités spécifiques, comme le passage d'une langue à une autre. Le prix final d'un site WordPress est donc très variable en fonction des attentes de l'entreprise qui le produit.

interface Wordpress

Typo3

Typo3 est une solution CMS qui s'adresse aux grandes entreprises disposant de compétences techniques avancées en interne. Elle est très utilisée pour la création de sites e-commerce puissants. Pour les professionnels qui ont la capacité technique d'administrer un back-office aussi détaillé et qui souhaitent mettre en place un site multilingue, Typo3 est un outil très pertinent.

Son principal avantage est de prendre en charge le multilinguisme de manière native. Le contenu peut alors être géré très facilement en plusieurs langues, que ce soit du côté de l'utilisateur ou du propriétaire du site web. Ce CMS est également très performant en termes de SEO, avec des balises adaptées au référencement naturel en plusieurs langues.

Typo3 étant un CMS très technique, son prix est disponible sur devis. La solution peut tout de même être testée en version d'essai gratuite.

typo3

Drupal

Drupal est un CMS modulaire, c'est-à-dire que la version de base de l'outil s'adapte à tous les types de projets web. Cette version est complétée par des extensions qui dépendent des choix de création web de l'entreprise.

L'avantage principal de Drupal pour la création d'un site web multilingue est la possibilité de gérer des domaines multiples à partir d'une même interface. En créant un domaine par langue, il est donc possible d'administrer le contenu de chaque domaine linguistique sans perdre de temps. Toutes les entités de contenu (blocs, taxonomies, textes de configuration et contenu textuel) peuvent être traduites facilement.

Drupal

PrestaShop

PrestaShop est un CMS de e-commerce qui s'adresse à tous les créateurs de site, y compris aux débutants. Comme avec Drupal, la dimension multilingue est gérée de manière native. Elle s'active à partir de l'interface administrateur de l'outil, pour une ou plusieurs langues. Il est toutefois conseillé d'ajouter des plug-ins de traduction ou de faire traduire ses contenus textuels par un professionnel.

La formule la plus basique de PrestaShop est proposée au prix de 239 €. Elle comprend un ensemble de modules adaptés aux débutants en e-commerce, un thème optimisé ainsi qu'un guide complet de prise en main du logiciel.

PrestaShop

Shopify

Tout comme PrestaShop, Shopify est une plateforme de création de sites e-commerce. Encore plus simple à utiliser, elle permet de créer un site web e-commerce multilingue parfaitement optimisé pour le SEO. Shopify dispose également d'extensions de traduction et d'optimisation linguistique, comme Weglot ou Langify.

Shopify propose une tarification accessible à tous les types d'entreprises. Sa version basique est disponible à partir de 29 $ par mois.

Shopify

Pour aller plus loin, téléchargez ce guide gratuit et découvrez comment optimiser votre site web.Comment optimiser la performance de votre site web pour générer plus de trafic et de leads

Publication originale le 22 juin 2021, mise à jour le 03 août 2021

Sujet(s):

CMS