Temps de lecture : 8 min

Anciennement connu sous le nom de Facebook, le groupe Meta est en perpétuelle évolution. Du réseau social lancé en 2004 dans une chambre de l'université Harvard au géant mondial de la tech qui détient l'application Instagram et le service de messagerie instantanée WhatsApp, un long chemin a été parcouru. A travers ses différentes activités, l'entreprise de Mark Zuckerberg joue un rôle central dans le monde de la publicité en ligne et plus largement dans celui des innovations technologiques. 

Facebook : le réseau social qui a changé le monde 

Son nom provient du terme “face books”, qui sont des trombinoscopes regroupant les visages des élèves de chaque promotion et qui sont distribués dans les universités américaines. 

Initialement réservé aux seuls étudiants de Harvard, le réseau s'est vite ouvert à d'autres universités américaines, avant de devenir accessible à tout le monde en 2006. En 2010, à peine six ans après sa création, Facebook est devenu le troisième site le plus visité au monde, en nombre de visiteurs uniques. Il a franchi en 2017 le nombre de 2 milliards d'utilisateurs actifs.

Les évolutions de Facebook en matière d'outils publicitaires

En quelques années seulement, la publicité sur les réseaux sociaux est devenue un levier d'acquisition majeur pour les entreprises. En développant son propre outil publicitaire, Facebook a ainsi permis aux annonceurs de lancer des campagnes, de faire la promotion de leurs produits et services, et de développer leurs ventes en ligne

Facebook Ads désigne la régie publicitaire mise à disposition des annonceurs. Créée en 2007, un an seulement après que le réseau ne soit devenu public et accessible à tous, elle offre aujourd'hui un accès à 2,9 milliards d'utilisateurs dans le monde. 

Sur Facebook, les publicités ressemblent à des publications organiques, ce qui permet aux annonceurs de laisser libre cours à leur créativité. Plusieurs formats sont aujourd'hui disponibles : 

  • La publicité avec image.
  • La publicité sur la marketplace.
  • La publicité en stories Facebook.
  • La publicité sur Messenger.
  • La publicité vidéo, dont le format est tout particulièrement populaire actuellement.

>> Téléchargez ce guide gratuit du marketing sur Facebook 

 

Instagram : application incontournable depuis les années 2010

La première application développée par les deux étudiants avait pour objectifs le partage de bons plans et la géolocalisation. Trop proche de l'application Foursquare, elle a ensuite été remaniée pour se concentrer sur le partage de photos. En 2012, Instagram a été racheté par le groupe Meta. L'entreprise revendique aujourd'hui 1,22 milliard d'utilisateurs actifs dans le monde.

L'évolution des formats et des outils publicitaires

Initialement focalisé sur le format photo, le réseau social a bénéficié d'une mise à jour en août 2020, à la suite de laquelle les utilisateurs ont pu publier des “Reels”. Ces vidéos qui durent de 1 à 2 minutes s'inspirent de celles publiées sur le réseau concurrent TikTok, et ont pour objectif d'inciter l'utilisateur à augmenter le temps qu'il passe sur Instagram. 

Avant cela, Instagram avait déjà frappé un grand coup en 2016 en lançant les Instagram Stories. Cette fonctionnalité permet aux utilisateurs de partager dans leur « story » des photos et des vidéos éphémères, qui disparaissent au bout de 24h. 

Après l'arrivée des premiers annonceurs en 2015, une fonctionnalité « partenariat rémunéré » a été lancée sur la plateforme en 2017. De quoi ouvrir de nouvelles opportunités pour les marques et pour les influenceurs. 

Format photo, vidéo, carrousel… Les formats publicitaires sur Instagram sont aujourd'hui variés, ce qui permet aux annonceurs de faire passer efficacement leur message. 

>> Téléchargement : Le rapport 2022 sur les tendances Instagram

 

WhatsApp : l'application de messagerie aux 2 milliards d'utilisateurs

En 2020, WhatsApp a dépassé la barre des deux milliards d'utilisateurs dans le monde. Il est estimé que 25 % de la population mondiale utilise WhatsApp chaque mois. En 2014, WhatsApp a été racheté par Facebook (aujourd'hui Meta Platforms) pour un montant d'environ 22 milliards de dollars. 

 

Comment faire de la publicité sur WhatsApp ?

Avec 2 milliards d'utilisateurs, WhatsApp dispose d'un véritable potentiel pour les annonceurs. Toutefois, la monétisation de l'application a rencontré des obstacles, les fondateurs de l'application refusant de diffuser de la publicité sur leur réseau social. De fait, il est aujourd'hui impossible d'utiliser WhatsApp comme un canal de diffusion publicitaire à proprement parler. 

En 2018, WhatsApp Business (conçue pour les besoins des petites entreprises) et API WhatsApp Business (conçue pour les structures de plus grande taille) ont néanmoins été lancées pour faciliter les échanges avec les clients. Ils offrent la possibilité aux entreprises de répondre rapidement aux requêtes client grâce à un système d'automatisation, tout en faisant la promotion de leur activité.

Autre option disponible : la diffusion de communications commerciales, qui nécessite cependant d'obtenir le consentement explicite des clients par le biais d'un « opt-in » (obtention du consentement du client à recevoir des communications publicitaires). La demande d'opt-in peut être transmise par e-mail ou lors de la signature, physique ou numérique, d'un formulaire. Elle permet à l'entreprise de diffuser des messages promotionnels. 

>> Téléchargement : le guide du marketing sur WhatsApp

 

Workplace : la technologie de Facebook au service des entreprises 

Workplace a été créé en 2016 dans le but de faciliter la communication interne en entreprise. Le réseau est accessible à partir de 4 $ par personne/par mois et offre des fonctionnalités grandement inspirées de Facebook : groupes, fil d'actualité, bibliothèque de connaissances, évènements, vidéos en direct, discussions vidéo, sondages, commentaires, profils, etc. Des modules complémentaires payants comme l'assistance améliorée et l'optimisation des vidéos en live peuvent être également utilisés. 

En 2021, Workplace comptait plus de 7 millions d'utilisateurs. L'entreprise a notamment connu une croissance marquée pendant la crise sanitaire.  

 

Le métavers : un virage stratégique majeur

Les projets de métavers 

En 2021, année où Facebook Inc. a officiellement changé son nom pour Meta, l'entreprise s'est réorientée vers ses projets de développement d'un monde virtuel appelé métavers. 

Baptisé Horizon Worlds, il se compose d'un espace numérique accessible en réalité virtuelle. Pour y accéder, il faut actuellement se munir d'un casque, mais l'objectif poursuivi par le groupe est de permettre à tous les utilisateurs de se connecter avec leur smartphone ou leur ordinateur. Horizon Worlds est une plateforme de type sandbox, c'est-à-dire qu'elle est non-linéaire et que les joueurs sont libres d'y évoluer et d'y exprimer leur créativité. 

Autre projet : Workrooms, un espace virtuel qui permet à des équipes de travail de se rassembler et de collaborer dans le métavers. Il est possible de le rejoindre avec ou sans casque de réalité virtuelle. 

 

Meta Quest, le casque de réalité virtuelle 

Le Meta Quest 2, anciennement Oculus Quest 2, est le casque de réalité virtuelle développé par Meta. Lancé en 2020, il permet de se connecter à Horizon Worlds ou à Workrooms.  Autonome, il ne nécessite pas de câble pour l'alimentation. Il suffit ainsi de le poser sur la tête, et de laisser un nouveau monde se déployer. 

En octobre 2022, l'entreprise a présenté le casque haut de gamme Meta Quest Pro. Doté de trois caméras sur la face avant, il propose un design plus épuré. 

 

Meta Portal, les appareils dédiés aux appels vidéo

Les écrans connectés Meta Portal, lancés à la fin 2018, offrent la possibilité de réaliser des appels vidéo sans smartphone via Messenger ou WhatsApp. Compacts et facilement transportables, ils intègrent l'application Alexa (assistant personnel intelligent développé par Amazon). 

 

Ray-Ban Stories, les lunettes connectées en partenariat avec Ray-Ban

En septembre 2021, Meta a dévoilé sa première paire de lunettes connectées, réalisées en collaboration avec la célèbre marque Ray-Ban. Ces lunettes intelligentes, qui reprennent trois modèles emblématiques de la marque (Wayfarer, Round et Meteor), sont capables de prendre des photos et des vidéos. L'idée est d'offrir aux utilisateurs la possibilité de pouvoir capturer tout ce qu'ils voient au quotidien, grâce à un simple bouton situé sur la branche droite des lunettes. 

 

La liste des entreprises rachetées par Meta depuis 2020

Depuis sa création, Meta a racheté de nombreuses entreprises, notamment dans les domaines des jeux vidéos ou de technologies bien spécifiques. Pour mieux comprendre la stratégie de diversification du groupe, voici la liste de ses rachats depuis 2020 :

  • Scape Technologies : acquis en février 2020, Scape Technologies était alors une start-up britannique spécialiste de la vision par ordinateur, créatrice d'un système de positionnement visuel se voulant plus précis que la localisation par GPS.

  • Sanzaru Games : acquis en février 2020, Sanzaru Games est un studio de jeu vidéo américain fondé en 2006. Depuis son acquisition, il a rejoint la division Reality Lab de Meta.

  • Giphy : acquis en mai 2020, Giphy est à l'origine un site web qui contient une base de données pour rechercher et créer des GIF animés sans son. 

  • Ready at Dawn : acquis en juin 2020, Ready at Dawn est un studio de jeu vidéo américain, initialement fondé en 2003. Comme Sanzaru Games, il a rejoint la division Reality Lab de Meta lors de son acquisition. 

  • Mapillary : acquis en juin 2020, Mapillary est un logiciel en ligne qui permet de partager des photos de lieux géolocalisés. 

  • Lemnis Technologies : acquise en septembre 2020, Lemnis Technologies est une start-up spécialisée dans la production de lentilles varifocales pour la réalité virtuelle.

  • Kustomer : acquise en novembre 2020, Kustomer est une plateforme SaaS spécialisée dans la gestion de la relation client. 

  • Interactive : acquis en avril 2021, Downpour est un studio de développement de jeux vidéos de tirs à la première personne. 

  • Unit 2 Games : acquis en juin 2021, Unit 2 Games est un studio de jeux vidéos basé en Angleterre. 

  • BigBox VR : acquise en juin 2021, BixBox VR est une agence spécialisée dans la réalité virtuelle et la vidéo 360°. 

  • AI.Reverie : acquise en octobre 2021, AI.Reverie est une start-up qui crée des données synthétiques pour entraîner les algorithmes d'intelligence artificielle. 

  • Within : acquise en octobre 2021, Within est une start-up connue pour avoir développé Supernatural, une application de fitness en réalité virtuelle.

  • Twisted Pixel Games : acquis en octobre 2021, Twisted Pixel Games est un studio de jeux vidéo ayant notamment créé 'Splosion Man et Comic Jumper.

  • Armature Studio : acquis en octobre 2022, Armature Studio est un studio de jeux vidéo ayant notamment créé Metroid Prime 3. 

  • Camouflaj : acquis en octobre 2022, Camouflaj est un studio de jeux vidéos ayant notamment développé République VR et Marvel's Iron Man VR. 

  • Lofelt : acquise en septembre 2022, Lofelt est une start-up spécialisée dans le développement de technologies haptiques. 

  • Luxexcel : acquise en décembre 2022, Luxexcel est une entreprise spécialisée dans l'impression 3D de lentilles de contact. 

 

Pour en savoir plus sur les grandes tendances technologiques du moment, téléchargez le guide du web 3.0 et découvrez la checklist pour rester pertinent en tant qu'entreprise dans cet univers. 

Rester pertinent dans le web 3.0

Publication originale le 24 janvier 2023, mise à jour le 24 janvier 2023